Affaire Bettencourt – Le juge a fait chou blanc chez Sarkozy
Publié

Affaire BettencourtLe juge a fait chou blanc chez Sarkozy

Rien n'a été saisi mardi dans l'ancien cabinet d'avocats de Nicolas Sarkozy, où s'est rendu une juge dans le cadre de l'affaire Bettencourt, a indiqué mercredi le responsable du cabinet.

Le juge s'intéresse à un éventuel financement politique illicite par Liliane Bettencourt de la campagne présidentielle de 2007 de M. Sarkozy.

Le juge s'intéresse à un éventuel financement politique illicite par Liliane Bettencourt de la campagne présidentielle de 2007 de M. Sarkozy.

AFP

«Il n'y a eu aucune investigation, aucune fouille ni aucune saisie. C'était une simple visite qui a duré une dizaine de minutes et qui s'est déroulée en présence du délégué du bâtonnier», a déclaré l'avocat, d'Arnaud Claude et Associés, cabinet situé dans le VIIIe arrondissement de Paris. S'il conserve des parts dans le cabinet, l'ancien chef de l’État «n'exerce plus depuis dix ans», a rappelé Me Claude. «Je considère que nous n'avons pas fait l'objet d'une perquisition», a ajouté Me Claude, concédant toutefois que «selon la forme procédurale» c'en était une, menée par la juge Cécile Ramonatxo, un des magistrats bordelais en charge de la tentaculaire affaire Bettencourt.

Une source proche du dossier a affirmé mardi que rien n'avait été saisi lors de deux autres perquisitions, dans un appartement appartenant à Carla Bruni-Sarkozy dans le XVIe arrondissement de Paris et dans les bureaux mis à disposition de l'ex-chef de l'État, rue de Miromesnil (VIIIe). Menées en l'absence de M. Sarkozy, actuellement au Canada, ces perquisitions «se révèleront être ce qu'on peut en attendre, des actes inutiles», a de son côté commenté l'avocat de l'ancien président, Me Thierry Herzog.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion