Le Kenya toujours plus violent

Publié

Le Kenya toujours plus violent

Au moins 15 personnes ont été tuées dans la Vallée du Rift quelques jours après la signature d’un accord de partage du pouvoir entre le camp présidentiel et l’opposition qui ont repris la phase ultime de leurs pourparlers. «Au total, quinze personnes ont été tuées: six brûlées dans leur maison, six tuées à la machette et trois autres par balles», a déclaré un responsable de la police, sous couvert d’anonymat. L’attaque s’est déroulée dans un village de la région du Mont Elgon où plusieurs centaines de personnes ont été tuées et des milliers d’autres déplacées depuis décembre 2006.

Ton opinion