Alerte à la bombe – Le Kirchberg en émoi après une fausse alerte

Publié

Alerte à la bombeLe Kirchberg en émoi après une fausse alerte

LUXEMBOURG - Un appel téléphonique laissant craindre une «menace concrète» a entraîné jeudi soir, l'évacuation complète du cinéma Utopolis et de l'hypermarché Auchan.

Le Kirchberg a été la scène d'une opération spectaculaire, jeudi soir. Vers 18h, une évacuation a été ordonnée dans le quartier après un appel téléphonique reçu au cinéma Utopolis, indiquant une «menace concrète». Par précaution, un périmètre de sécurité a été mis en place et plusieurs bâtiments ont été totalement évacués. Utopolis, Auchan et les bâtiments adjacents ont rapidement été vidés. De nombreuses personnes ont dû patienter un long moment dans la rue. Dans le supermarché, des commerçants ont indiqué avoir dû quitter précipitamment leur magasin sans prendre le temps de fermer.

Un lourd dispositif a rapidement été mis en place. Des agents armés, le service de déminage, l'unité canine de la police et les pompiers se sont rendus sur les lieux. La fouille des bâtiments a débuté vers 19h. Les démineurs et les maîtres-chiens ont balayé la zone à la recherche d'explosifs. Finalement, rien de suspect n'a été retrouvé. Après plus de deux heures de recherches, l'alerte a pu être levée, à 21h15 pour l'hypermarché et à 21h50 au cinéma.

Entre-temps, les personnes garées dans le parking souterrain d'Auchan avaient été autorisées, vers 20h50, à récupérer leur voiture. Utopolis, qui avait suspendu toutes les séances de la soirée, a de son côté indiqué peu après la levée de l'alerte que le cinéma resterait fermé ce jeudi soir, «pour des raisons organisationnelles». Il sera de nouveau ouvert vendredi. Quant à l'origine de l'alerte, la police n'a pas été en mesure de fournir d'autres informations. La police judiciaire a ouvert une enquête.

(jd/pat/L'essentiel)

1 / 18
10.05.2017 Le parquet a identifié l'auteur des cinq fausses alertes téléphoniques qui ont perturbé le Grand-Duché: il s'agit d'un Luxembourgeois de 56 ans, incarcéré près de Nancy.

10.05.2017 Le parquet a identifié l'auteur des cinq fausses alertes téléphoniques qui ont perturbé le Grand-Duché: il s'agit d'un Luxembourgeois de 56 ans, incarcéré près de Nancy.

AFP/Jean-christophe Verhaegen
23.03.2017 Un énorme dispositif a été mis en place au Kirchberg, jeudi soir.

23.03.2017 Un énorme dispositif a été mis en place au Kirchberg, jeudi soir.

Editpress/Jean-Claude Ernst
La zone a été complètement bouclée, suite à un appel anonyme évoquant une bombe.

La zone a été complètement bouclée, suite à un appel anonyme évoquant une bombe.

Editpress/Jean-Claude Ernst

Ton opinion