Donald Trump – «Le lanceur d'alerte doit sortir de l'ombre»

Publié

Donald Trump«Le lanceur d'alerte doit sortir de l'ombre»

Le président américain souhaite que le nom du lanceur d'alerte à l'origine de la procédure de destitution contre lui soit révélé.

Donald Trump a de nouveau réclamé dimanche l'identité du lanceur d'alerte à l'origine de la procédure de destitution à son encontre qui, selon son avocat, se tient prêt à répondre aux questions des républicains.

«Le lanceur d'alerte a tellement tort qu'IL doit sortir de l'ombre», a tweeté le président américain dans la matinée. «Les médias bidons savent qui c'est mais, comme ils sont au service des démocrates, ils ne veulent pas le dire», a-t-il poursuivi. «Révélez qui est le lanceur d'alerte et mettez un terme à l'arnaque de la destitution», a ajouté le locataire de la Maison Blanche qui a plusieurs fois mis en doute la crédibilité de ce témoin.

Un nom circule

Depuis quelques jours, plusieurs médias conservateurs font circuler un nom en dépit des règles de protection des lanceurs d'alerte, et des élus républicains ont donné de l'écho à leurs articles en les retweetant.

Si cette identité est la bonne, c'est un partisan de l'ancien président démocrate Barack «Obama et il déteste Trump. C'est un radical», a déclaré à la presse le milliardaire new-yorkais plus tard dans la journée. Membre de la communauté du renseignement, un temps affecté à la Maison Blanche, ce lanceur d'alerte s'est alarmé pendant l'été de la teneur d'un appel téléphonique au cours duquel Donald Trump a demandé à son homologue ukrainien d'enquêter sur un de ses rivaux démocrates, Joe Biden.

Son signalement, rendu public en septembre, a contraint la présidence à publier une transcription de l'échange. Convaincus de tenir la preuve d'un «abus de pouvoir» du président, les démocrates ont engagé, le 24 septembre, une enquête pour «impeachment» (destitution) à la Chambre des représentants où ils sont majoritaires.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion