Miu Miu et Vuitton – Le léopard a fait son show à la Fashion Week

Publié

Miu Miu et VuittonLe léopard a fait son show à la Fashion Week

Louis Vuitton a dévoilé mercredi une collection aux touches futuristes, qui a fait une large place à l'imprimé léopard, tout comme le défilé Miu Miu, coloré et pop, au dernier jour de la Fashion week parisienne.

Pour sa troisième saison chez Louis Vuitton, le créateur français Nicolas Ghesquière a présenté son défilé sous des dômes géodésiques installés dans les jardins de la Fondation Vuitton, au bois de Boulogne. La fourrure est très présente dans cette collection automne-hiver 2015/2016, avec des blousons et manteaux blancs en peau de mouton, ou des imprimés félins. Le léopard se décline sur une robe zippée, sur un manteau aux couleurs acides, sur des sacs.

Autre élément clé, la maille côtelée sur des ensembles haut et jupe dont les bords ondulent. Une ouverture horizontale au-dessus de la poitrine donne un côté sexy à la silhouette, comme une chaîne nouée en guise de ceinture. Des robes façon nuisette en satin côtoient un tailleur pantalon beige. Les jupes sont courtes et s'accompagnent de hauts à manches gigot. Le cuir, en pantalon ou en blouson type perfecto, apporte une touche rock. Les mannequins sont à peine maquillés, juste d'un trait de crayon noir sous l’œil. Petits sacs en bandoulière ou vanity cases métallisés viennent compléter le look.

Clash d'imprimés chez Miu Miu

Le léopard a aussi marqué le défilé Miu Miu de son empreinte: en noir et blanc sur des chemisiers à large collerette, en bleu et blanc sur une robe à bretelles, ou sur un manteau. Dans le registre animalier, le python apparaît sur des bottines, des jupes, en bandes verticales et poches, sur des manteaux aux énormes motifs prince de Galles. Et le crocodile n'est pas en reste, s'imprimant sur une courte robe turquoise brillante, ou un manteau jaune vif de même allure.

Le mot d'ordre de Miuccia Prada: mélanger abondamment les couleurs et les imprimés, pour une collection joyeusement kitsch où se télescopent aussi les matières. Un pull blanc à manches courtes, à rayures oranges et petits trous, se porte sur un chemisier léopard, rentré dans une jupe écossaise. Le tout complété de chaussures python à boucle volumineuse. Côté accessoires, l'heure n'est pas non plus à la sobriété: des colliers de marguerites s'accompagnent d'imposantes boucles d'oreille semblables à d'énormes pierres précieuses.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion