Politique au Luxembourg – Le LSAP prépare sa relève au gouvernement
Publié

Politique au LuxembourgLe LSAP prépare sa relève au gouvernement

LUXEMBOURG - Dan Kersch et Romain Schneider ont confirmé mardi leur départ en janvier du gouvernement. Yves Cruchten prendra la tête de la fraction à la Chambre.

Dan Kersch, Yves Cruchten et Romain Schneider ont officiellement annoncé le remaniement concernant le LSAP.

Dan Kersch, Yves Cruchten et Romain Schneider ont officiellement annoncé le remaniement concernant le LSAP.

L'essentiel/JG

Comme attendu, deux ministres socialistes ont annoncé mardi leur départ du gouvernement. «Cela se fera début janvier, probablement entre le 4 et le 10, c’est le Grand-Duc qui choisit la date exacte» de la cérémonie de passation des pouvoirs, sourit Dan Kersch (Travail et Sports), qui va donc quitter son poste en même temps que Romain Schneider (Sécurité sociale et Agriculture).

Les deux ont évoqué des raisons de santé. «La première chose est l’état de santé physique et mentale. Je ne suis plus à 100%, or il faut être à 100% et même au-delà pour être ministre», affirme Dan Kersch. «Mon état de santé ne s’est pas amélioré. J’ai beaucoup de peine à effectuer mon travail, car le sommeil devient difficile», a reconnu Romain Schneider. Tous deux ont aussi souligné l’importance du renouvellement des générations. «N’allant pas au bout du mandat, il faut laisser à temps la chance à un autre de faire ses preuves», poursuit celui qui a cumulé «27 années de carrière politique».

Un hommage à Pierre Gramegna

Le remplacement a suivi une logique électorale. Dans le Nord, «la personne la mieux élue après Romain Schneider est Claude Haagen», rappelle Yves Cruchten, président du parti. C’est donc lui qui prendra la suite du ministre démissionnaire. Dans le Sud, «la situation est plus compliquée»: Mars Di Bartolomeo, occupé par les commissions Santé et Institutions, et Dan Biancalana, bourgmestre de Dudelange, ont décliné l’offre. C’est donc Georges Engel qui hérite des portefeuilles de Dan Kersch. Un jeu en cascade s’opère au LSAP. Carlo Weber va entrer à la Chambre à la place de Claude Haagen. Si Dan Kersch retrouvera son siège de député, il laisse son poste de vice-Premier ministre à Paulette Lenert. Enfin, Yves Cruchten récupérera la place de chef de fraction laissée vacante par Georges Engel. Il devra donc laisser la place de président du parti lors du prochain congrès, en mars.

Les annonces ont suivi celle du départ de Pierre Gramegna (DP), ministre des Finances. Tous ont tenu à lui rendre hommage. «C’est dommage, j’ai de bonnes relations avec lui. Il est un ministre compétent et ouvert sur les projets sociaux», a affirmé Romain Schneider, qui dit avoir été prévenu le jour-même de la nouvelle par le Premier ministre. Enfin, Dan Kersch a démenti toute lassitude du travail gouvernemental, rappelant simplement «le poids des responsabilités pour les ministres» et louant un Pierre Gramegna «très engagé pendant la pandémie».

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion