Politique au Luxembourg – Le LSAP prépare son congrès ordinaire

Publié

Politique au LuxembourgLe LSAP prépare son congrès ordinaire

LUXEMBOURG - Le parti socialiste luxembourgeois statuera dimanche sur sa direction et débattra de l’actualité politique.

Yves Cruchten, Claude Haagen et Tania Bofferding sont fin prêts pour le congrès du LSAP de dimanche.

Yves Cruchten, Claude Haagen et Tania Bofferding sont fin prêts pour le congrès du LSAP de dimanche.

Editpress/Ifinzi

Le LSAP, qui tiendra son Congrès ordinaire dimanche, a présenté mercredi ses priorités dans les locaux du groupe parlementaire. Le parti socialiste statuera sur la direction du parti, alors que l’actuelle est en place depuis bientôt deux ans.

Le Congrès ordinaire du LSAP sera aussi «l’occasion de parler de l’actualité politique», a indiqué son président Claude Haagen. Au programme des discussions, notamment, la fiscalité, la lutte contre le chômage, l’intégration des réfugiés ou encore le congé parental. Un bilan de la participation au gouvernement, à mi-parcours, sera aussi évoqué.

Réforme des statuts

«Nous pouvons nous satisfaire de certains points, comme la réforme fiscale», a ajouté Claude Haagen. «Surtout, après nous être concentrés sur l’équilibre budgétaire, nous espérons avoir plus de marge de manœuvre pour mettre en place des réformes sociales dans les deux ans et demi à venir». Pas question en revanche d’envisager les prochaines élections générales, prévues en 2018. «Nous avons tout juste commencé à travailler sur les communales de 2017!»

Le parti prépare aussi une réforme de ses statuts, qui sera l’objet d’un congrès extraordinaire. «Nos structures sont figées, ce sont les mêmes depuis 40 ans», reconnaît Yves Cruchten. «Nous devons réfléchir à de nouvelles formes de débat politique». Tania Bofferding a évoqué la mise en place d’une plateforme d’échange avec les militants et les sympathisants, qui passe notamment par les réseaux sociaux.

(Joseph Gaulier/L'essentiel)

Ton opinion