Crise – Le luxe à la française a souffert mais pas trop

Publié

CriseLe luxe à la française a souffert mais pas trop

Les exportations des produits de luxe français ont diminué de 13% l'an dernier, mais ce secteur a mieux résisté que d'autres face à la crise, a déclaré lundi la secrétaire d'État au Commerce extérieur.

«En 2009, la crise économique a frappé aussi le secteur du luxe: nos exportations sur cette catégorie ont baissé de 13% et notre excédent (commercial, NDLR) s'est réduit de 2,3 milliards d'euros pour s'établir à 13,8 milliards», a affirmé Anne-Marie Idrac, selon le texte d'un message adressé aux participants d'un colloque sur ce thème organisé à Paris. «Cette baisse de nos exportations dans le luxe est toutefois moins forte que celle de nos exportations totales», a-t-elle ajouté.

Selon la secrétaire d'État, certains secteurs ont été «très affectés», comme les vins et spiritueux et plus particulièrement le champagne, tandis que «d'autres ont moins souffert que la moyenne», comme la maroquinerie. Globalement, la France n'a pas perdu de parts de marché et conserve la première place du luxe mondial, a-t-elle assuré, citant le «leadership» français dans les vins et spiritueux (plus de 25% de parts de marché mondiales) et les parfums et cosmétiques (23%).

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion