Selon les Nations unies – Le Luxembourg 20e pays le plus heureux

Publié

Selon les Nations uniesLe Luxembourg 20e pays le plus heureux

LUXEMBOURG - Le Grand-Duché figure toujours en bonne place dans le classement des 157 pays les plus satisfaits de leurs conditions de vie dominé par le Danemark.

Le Luxembourg se classe en 20e position... sur 157 pays.

Le Luxembourg se classe en 20e position... sur 157 pays.

DR

Le Danemark est de nouveau le pays le plus heureux du monde, selon l'étude internationale réalisée par l'Université de Columbia, publiée mercredi à New York par le Réseau pour des solutions de développement durable (Sustainable Development Solutions Network, SDSN). Le royaume reprend son titre, qui lui avait été ravi l'an dernier par la Suisse. La Confédération se classe deuxième, l'Islande troisième.

Dans ce classement, qui prend en compte des critères tels que le PIB par habitant, l'espérance de vie en bonne santé, la liberté de faire des choix de vie, le soutien social, la générosité ou encore la confiance (mesurée par la perception d'une absence de corruption politique ou dans les affaires), le Luxembourg se classe en 20e position, derrière l'Allemagne (16e), la Belgique (18e), mais loin devant la France (32e), l'Espagne (37e) et l'Italie (50e). Le Grand-Duché a perdu deux places par rapport à l'an dernier.

Cinq pays ont un ministre du Bonheur

Le Top 10 est complété par la Norvège, la Finlande, le Canada, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et la Suède. Les dix pays les plus heureux sont les mêmes que l'an dernier. En queue de classement (157e position), on retrouve le Burundi, pays plongé dans une grave crise émaillée de violences depuis que le président Pierre Nkurunziza a annoncé sa candidature en avril 2015 pour un troisième mandat. Il est précédé par la Syrie, le Togo et l'Afghanistan. Vingt-cinq des trente dernières places sont occupées par des pays africains.

Ce rapport 2016 sur le bonheur dans le monde est le quatrième cherchant à quantifier le bonheur, pour essayer d'influencer les politiques des gouvernements. Les Nations Unies avaient publié le premier en 2012. Le document relève par ailleurs que cinq «pays» ont nommé un ministre du Bonheur. Il s'agit du Bhoutan, de l'Équateur, des Émirats arabes unis, du Venezuela et de l'Écosse.

(pp/L'essentiel)

Ton opinion