Etude du Statec – Le Luxembourg, 3e pays le plus geek de l'UE

Publié

Étude du StatecLe Luxembourg, 3e pays le plus geek de l'UE

LUXEMBOURG - Que ce soit pour réserver un billet de concert, s'informer en ligne ou papoter sur Facebook, les Luxembourgeois font partie des européens qui surfent le plus sur le Net.

La consultation des mails arrive en tête ainsi que les achats en ligne. Les Luxembourgeois aiment aussi de plus en plus s'informer en ligne (75%).

La consultation des mails arrive en tête ainsi que les achats en ligne. Les Luxembourgeois aiment aussi de plus en plus s'informer en ligne (75%).

AFP

Les Luxembourgeois seraient-ils accros au web? La question se pose alors qu'une une étude du Statec révèle que 93% des habitants du Grand-Duché, âgés entre 16 et 74 ans, se sont connectés sur le Net en 2012. «Ce score place le Luxembourg parmi les leaders au sein de l’Union européenne, derrière les Pays-Bas (94%) et la Norvège (92%) et à pas égal avec la Suède», précise l'organisme de statistiques.

Plusieurs facteurs expliquent cette troisième position, dont le développement du haut débit. Depuis 2005, de plus en plus de Luxembourgeois y ont accès (322 habitants pour 1 000). Ils sont aussi de plus en plus nombreux à se connecter sur leurs téléphones portables. 44% en 2012 contre 26% en 2005.

6% résistent encore!

La consultation des mails arrive en tête ainsi que les achats en ligne. Les Luxembourgeois aiment aussi de plus en plus s'informer en ligne (75%). Autre lieu de prédilection, les réseaux sociaux. Facebook et Twitter séduisent en effet de plus en plus. Plus de la moitié des internautes du Grand-Duché ont succombé à la tentation en 2012. Un chiffre sans aucun doute biaisé, car le Statec ne prend pas en compte les moins de 16 ans, friands des réseaux sociaux.

Enfin, vous êtes 69% à vous connecter pour gérer votre argent. Les transactions financières en ligne ont en effet la cote au Grand-Duché. Mais attention, Internet ne fait pas que des adeptes. Le Statec précise que 6% des Luxembourgeois ne l'utilisent jamais. Et c'est surtout une question de génération. Les personnes âgées entre 55 et 74 ans sont seulement 18% à se connecter. N'y voyez pas un manque d'accès ou de haut débit. Ils sont tout simplement moins geek que le reste de leurs compatriotes.

(NS/L'essentiel Online)

Ton opinion