Football – Le Luxembourg a craqué en fin de match

Publié

FootballLe Luxembourg a craqué en fin de match

LUXEMBOURG – Opposé à l’Irlande du Nord vendredi en match amical, les Lions rouges ont encaissé deux buts en fin de match et se sont inclinés (1-3).

par
Nicolas Grellier

Une fin de match cauchemar. Le Luxembourg a été battu (1-3) vendredi soir par l’Irlande du Nord en match amical en encaissant deux buts dans les dix dernières minutes. Devant 4 500 spectateurs au stade de Luxembourg, le Grand-duché a manqué de poids en attaque et a été puni par des errements défensifs qu’il ne devra pas reproduire en Bosnie, mardi, où il ira disputer une seconde rencontre amicale.

Pour débuter, le sélectionneur Luc Holtz a fait confiance à ses hommes de base. Sans club depuis son départ précipité d’Ukraine, Olivier Thill est titulaire, comme Gerson Rodrigues dont le prêt a été écourté à Troyes. La défense à cinq des Lions rouges a été rapidement mise sous pression par les attaques rapides des Nord-Irlandais.

Après avoir vu une frappe de Shayne Lavery frôler son montant (9e), Anthony Moris a dû s’employer à deux fois pour repousser l’échéance (11e). Cinq minutes plus tard, Maxime Chanot s’est fait subtiliser le ballon entre la ligne de touche et la surface de réparation par Josh Magennis qui a eu tout le loisir de glisser le cuir dans le petit filet (0-1, 16e).

Maître du ballon, les Luxembourgeois n’ont pas réussi à trouver le cadre. La frappe enroulée de Sinani (12e) est passée à côté et Gerson Rodrigues a envoyé sa reprise de volée dans le ciel (32e). Avec un onze inchangé à l’exception d’Enes Mahmutovic, entré à la place de Dirk Carlson, le Luxembourg a été bien plus dangereux en début de seconde période. Marvin Martins a égalisé sur corner en plaçant sa tête au second poteau (1-1, 58e) puis Sinani (59e), Gerson Rodrigues (60e) et Mahmutovic (60e) ont obligé Conor Hazard à la parade.

Au fil des nombreux changements, la partie a progressivement baissé en intensité et les hommes de Ian Baraclough en ont profité pour poignarder les Lions rouges. Plein d’opportunisme, Steven Davis a d’abord repris un ballon repoussé par Anthony Moris dans la surface (1-2, 83e). Puis deux minutes plus tard, Enes Mahmutovic a manqué son interception laissant Gavin Whyte se présenter seul pour battre le portier de l’Union Saint-Gilloise (1-3, 85e).

Ton opinion

7 commentaires