Zone franche au Findel – Le Luxembourg aura bientôt son «coffre-fort»

Publié

Zone franche au FindelLe Luxembourg aura bientôt son «coffre-fort»

NIEDERANVEN - Le coup d'envoi officiel des travaux de construction de la zone franche du Findel a été donné ce mercredi. Objectif: créer 20 000 m² d'entrepôts sécurisés.

Un peu plus d'un an après l'annonce de la création d'une zone franche au Findel, le premier coup de pelle a été donné, en grande pompe, ce mercredi. Car ils n'étaient pas moins de quatre ministres à être présents sur le chantier, représentant non seulement les Infrastructures et les Finances, mais également l'Économie et la Culture. Un effectif gouvernemental conséquent lié à la nature même du projet, destiné non seulement à agrandir l'activité logistique du Findel, mais également à faire du Grand-Duché une plate-forme dans le milieu de l'art, des métaux précieux ou des manuscrits anciens.

Sur 20 000 m², la société suisse Natural Le Coultre (NLC) entend créer des entrepôts «hautement sécurisés» destinés au stockage de marchandises à très haute valeur ajoutée. Un projet de près de 60 millions d'euros dont la première phase «devrait être opérationnelle en septembre 2014» et être à l'origine de la création d'une cinquantaine d'emplois directs, liés à la gestion et à la manutention des marchandises entreposées.

À noter que d'autres emplois sont attendus en lien direct avec la zone franche, le futur site ayant l'ambition de devenir un point de négoce européen. Des laboratoires d'expertise devraient ainsi voir le jour afin d'expertiser et de certifier la qualité des marchandises présentes au Grand-Duché. Se basant sur son activité à Singapour, NLC escompte accueillir cinq ou six clients sur le site luxembourgeois, principalement des transitaires et des opérateurs.

Jmh/L'essentiel Online avec MV

Ton opinion