Malgré la crise – Le Luxembourg champion de l'emploi en 2020
Publié

Malgré la criseLe Luxembourg champion de l'emploi en 2020

LUXEMBOURG - L'emploi a augmenté de 2% au Grand-Duché en 2020. Seuls deux autres pays européens finissent l'année avec un chiffre positif.

La construction est un des secteurs où l'emploi a le plus progressé en 2020 au Luxembourg.

La construction est un des secteurs où l'emploi a le plus progressé en 2020 au Luxembourg.

AFP/Christof Stache

Le Luxembourg parmi les champions européens de l'emploi, malgré la crise du coronavirus. Ainsi, l'emploi a augmenté de 2% en 2020 par rapport à 2019, selon une étude publiée ce lundi par le Statec, alors qu'il a reculé dans quasiment tous les pays de l'Union européenne. Seule Malte fait un peu mieux que le Luxembourg, autour de 2,5%, tandis que la Pologne a aussi vu le nombre de salariés très légèrement progresser, et la Belgique connait des chiffres à peu près stables. Dans l'ensemble, l'emploi s'est contracté de 1,5% dans l'UE. C'est l'Espagne qui connait le pire score, perdant plus de 4% de ses emplois.

Le Statec relève que «le marché du travail a été fortement affecté par la pandémie» et par les mesures prises pour lutter contre le virus mais qu'il «a bénéficié de mesures de soutien tout aussi exceptionnelles», ce qui explique qu'il a mieux tenu le coup au Luxembourg que dans d'autres pays. Et ceci malgré des évolutions en cours d'année, puisque l'emploi a reculé de 0,5% au deuxième trimestre 2020. Ceci dit, la carrière de nombreux salariés mis au chômage partiel a été mise sur pause l'an dernier. Le dispositif a évité une hémorragie d'emplois, mais certains sont quand même restés sur la touche pendant une partie de l'année. D'ailleurs, au troisième trimestre 2020, le niveau d'emploi du 1er trimestre avait déjà été dépassé. Le Luxembourg est le seul pays à avoir réalisé cette performance.

Des mesures moins strictes

Pour mieux voir comment le marché du travail a subi la pandémie, le Statec se penche aussi sur le nombre d'heures travaillées dans l'année, chiffre qui a baissé pour tous les pays européens, de -0,7% en Pologne à -11,2% en Grèce. Au Luxembourg, ce recul a été de 3,3%, ce qui place le pays dans le tiers qui s'en sort le mieux. Dans l'ensemble, les pays du littoral méditerranéen ont subi les pertes d'heures de travail les plus importantes, notamment en raison d'un tourisme en berne. Au Luxembourg, le Statec relève que «l'activité et les heures travaillées ont pu profiter de mesures anti-Covid moins strictes que dans d'autres pays européens».

Par secteur, seules deux branches d'activité sur dix ont vu leur niveau d'emploi reculer en 2020, l'agriculture et l'industrie. Alors que sur l'ensemble de l'UE, l'emploi a baissé dans sept branches. Celle qui progresse le plus, au Grand-Duché est celle qui regroupe l'administration publique, l'enseignement, la santé et l'action sociale, avec autour de +5%, devant les activités immobilières et la construction. Et dans la plupart des branches, le Luxembourg se trouve parmi les pays avec les plus fortes hausses.

(jw/L'essentiel)

Ton opinion