Selon Oxfam – Le Luxembourg complice de la pauvreté mondiale?
Publié

Selon OxfamLe Luxembourg complice de la pauvreté mondiale?

LUXEMBOURG – Le Grand-Duché figure sur la liste des «15 pires paradis fiscaux» publiés par l’ONG Oxfam qui estime qu’ils contribuent à la pauvreté dans le monde.

Oxfam pointe du doigt le Grand-Duché.

Oxfam pointe du doigt le Grand-Duché.

Editpress

«L’évasion fiscale des entreprises prive les pays en voie de développement de près de 100 milliards de dollars chaque année», indique Oxfam dans un rapport publié lundi, jour de l'ouverture du procès en appel d'Antoine Deltour. Une somme qui «permettrait largement de financer l’éducation des 124 millions d’enfants actuellement déscolarisés, ainsi que des programmes de soins de santé qui pourraient sauver la vie de six millions d’enfants».

Oxfam a ainsi identifié les «15 pires paradis fiscaux (…) permettant les formes les plus extrêmes d’évasion fiscale de la part des entreprises». Une liste sur laquelle figure le Grand-Duché comme les Pays-Bas, la Suisse ou encore l’Irlande, les Bahamas ou les Bermudes.

Des clichés selon Gramegna

Selon elle, depuis 30 ans, les bénéfices nets déclarés par les grandes entreprises du monde ont plus que triplé, passant de 2 000 milliards de dollars en 1980 à 7 200 milliards en 2013 mais cette augmentation «ne s’est pas accompagnée d’une hausse correspondante des contributions fiscales des entreprises, en partie du fait de leur recours aux paradis fiscaux».

Et de noter que le taux d’imposition moyen dans les pays du G20 est passé de 40% il y a seulement 25 ans à moins de 30% aujourd’hui et que les recettes collectées par les pays de l’OCDE via l’impôt sur les sociétés ont chuté de 3,6% à 2,8% du PIB entre 2007 et 2014.

La semaine dernière, une autre ONG, Eurodad, dénonçait l’explosion du nombre d’accords fiscaux conclus par le Luxembourg. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, regrettait que «des clichés soient maintenus sur les rulings et le Luxembourg sans tenir compte du travail législatif réalisé en faveur de plus de transparence et de l’échange automatique de rulings entre États membres de l’UE, dès 2017».

(MC/L'essentiel)

Oxfam International est une organisation non-gouvernementale regroupant 18 organisations qui luttent contre la pauvreté dans le monde. Elle peut compter sur des ambassadeurs tels Coldplay, Helen Mirren, Gael García Bernal ou encore Annie Lenox et Angélique Kidjo.

Ton opinion