Projet: Le Luxembourg construit en mer son avenir énergétique

Publié

ProjetLe Luxembourg construit en mer son avenir énergétique

LUXEMBOURG – Au large du Danemark, le projet d'île énergétique auquel participe le Luxembourg doit émerger d'ici 2030.

L'île énergétique, comptant des centaines d’éoliennes, doit émerger à 80 km des côtes danoises.

L'île énergétique, comptant des centaines d’éoliennes, doit émerger à 80 km des côtes danoises.

À l'heure où les prix de l'énergie explosent, le Luxembourg travaille avec le Danemark à planter des centaines d'éoliennes en mer du Nord, à 80 km des côtes danoises.

Un projet XXL, estimé à 30 milliards d'euros, qui devrait produire à partir de 3 gigawatts par an, soit «à peu près les besoins en électricité de 3 millions de ménages en Europe», confie Paul Matzet, du ministère de l’Énergie. Le parc sera relié au réseau européen d’électricité.

«Il n’y a pas de projet comparable actuellement»

Et la première île énergétique au monde émerge. «Un appel d’offres est en préparation», précise le ministère. Des entreprises basées au Luxembourg, comme Jan De Nul et ArcelorMittal, devraient se positionner. «On est en train de faire les analyses des lieux. Les premières autorisations sont en train d’être demandées».

Le gouvernement ne donne pas de calendrier. Côté danois, on nous dit «le plus vite possible», précise Paul Matzet, selon lequel «la réalisation devrait se faire dans les prochaines années, bien avant 2030».

200 et 600 éoliennes s'implanteraient, sur environ 30 km de diamètre. «Il n’y a pas de projet comparable actuellement, mais d’autres sont en cours». Des entreprises privées le réaliseront, avec la garantie que le Danemark ou le Luxembourg achèteront de l'électricité issue des éoliennes offshore. Via un mécanisme de coopération, le Grand-Duché pourra comptabiliser cette électricité verte dans son bilan pour atteindre les objectifs européens.

(Nicolas Martin)

Ton opinion

15 commentaires