Volcan islandais en éruption – Le Luxembourg et la Belgique annulent leurs vols vers la Grande-Bretagne

Publié

Volcan islandais en éruptionLe Luxembourg et la Belgique annulent leurs vols vers la Grande-Bretagne

LUXEMBOURG - Alors que l'espace aérien belge est progressivement fermé, le Findel a dû annuler des vols en raison des nuages de cendres provoqués par l'éruption d'un volcan en Islande.

De nombreux vols ont été annulés à l'aéroport de Heathrow. (AP)

De nombreux vols ont été annulés à l'aéroport de Heathrow. (AP)

«Nous avons annulé deux vols en direction de Londres, celui de 11h30 et de 15h15 et un autre en direction de Dublin, à midi», indique Yves Hoffman, chargé de communication chez Luxair. «L'espace aérien anglais est fermé jusque 18h alors nous ne savons pas si le vol vers Londres de 18h50 sera assuré» conclut-il. Tous les autres vols des autres compagnies ont aussi été annulés. Même chose pour l'aéroport de Francfort-Hahn et de Bruxelles.

L'espace aérien belge sera progressivement fermé jeudi, sa partie ouest à 14h30 puis la totalité à 16h30, jusqu'à ce que le nuage de cendres volcaniques venant d'Islande soit passé, a annoncé le secrétaire d'État belge à la Mobilité.

Le nord de l'Europe paralysé

Plusieurs aéroports britanniques étaient en effet fermés jeudi matin dont Heathrow, près de Londres, première plateforme au monde en termes de passagers, alors qu'approchait un nuage de cendres provoqué par une éruption volcanique en Islande, a-t-on appris de sources officielles.

108 vols ont été suspendus à l’aéroport de Gatwick, dans le sud de la capitale. À Stansted, dans le nord de Londres, la compagnie EasyJet a annulé plusieurs de ses vols matinaux. L'ensemble des aéroports écossais ont été fermés (Aberdeen, Edimbourg et Glasgow) ainsi que ceux de Belfast, en Irlande du Nord. Le trafic était par ailleurs sévèrement réduit aux plateformes du nord de l'Angleterre (Manchester, Liverpool et Newcastle) ainsi que dans le centre (Birmingham). Ces restrictions ont été imposées par l'Air Traffic Control Service (NATS) après une alerte émise par le Met Office, les services météos, avertissant de la proximité d'un nuage de cendres qui pourrait très sévèrement limiter la visibilité et représenter un danger pour les réacteurs des appareils.

Les cendres en suspension peuvent endommager les réacteurs

En Suède et en Norvège, mêmes problèmes. «La totalité du trafic aérien depuis et vers l'aéroport d'Oslo est annulé», écrit le principal aéroport norvégien dans un communiqué.

En Suède, le trafic a été totalement interrompu cette nuit au nord de l'aéroport de Skellefteaa, à 200 km au sud du cercle polaire et de nombreux retards sont à prévoir dans le reste du pays, entre autres à Stockholm, a indiqué un porte-parole de l'autorité suédoise du trafic aérien. «Lle danger vient principalement du fait que les cendres en suspension peuvent endommager les réacteurs».

lessentiel.lu avec AFP

Ton opinion