La plus haute tour du monde – Le Luxembourg fait scintiller la tour de Dubai

Publié

La plus haute tour du mondeLe Luxembourg fait scintiller la tour de Dubai

BASCHARAGE - Il a fallu 150 000 m² de vitrage pour couvrir la Burj Khalifa à Dubaï et ils ont été produits à Guardian Luxguard à Bascharage.

Les regards du monde entier se sont tournés lundi vers la Burj Khalifa qui culmine à 828 m et sans le savoir, ils se sont braqués sur le savoir faire luxembourgeois. Si la tour la plus haute du monde scintille désormais de mille feux, ce sont grâce aux chaînes de production de l’usine Guardian Luxguard de Käerjeng.

L’aventure a commencé en 2002: le bureau d’architectes Skidmore, Owings and Merrill (SOM), basé à Chicago, désigné pour la construction de cette tour impressionnante, pense à l’usine luxembourgeoise pour couvrir la façade de ce building d’exception. «Nous avions travaillé sur d’autres projets et entretenions de très bonnes relations avec eux», explique Francesco Tritta, qui a chapeauté tout l’aspect technique depuis l’entreprise luxembourgeoise.

Le verre résiste à des vents jusqu’à 250km/h

«Les architectes avaient envie d’une surface vitrée grise, argentée, qui réfléchissait la lumière tout en ne laissant filtrer que 15% de l’énergie solaire à l’intérieur du bâtiment (…) Nos infrastructures et notre capacité à produire ce vitrage ainsi que les liens que nous avions tissés auparavant ont facilité les échanges». Et permis aux Luxembourgeois de décrocher le contrat.

Outre l’aspect grisé et les conditions de filtrage, il a fallu prendre en compte les différences de températures puisqu’entre 0 et 600m d’altitude il peut y avoir jusqu’à 24°C de différence! Le verre peut résister ainsi à des vents jusqu’à 250km/h, la tour, à son sommet pouvant bouger latéralement jusqu’à 1,5m.

Il a également fallu gérer le transport: «Nous avons livré 200 containers de 2006 à 2008, le tout dans un emballage très spécial pour éviter toute humidité». Et compter avec les quatre semaines d'acheminement jusqu’à Dubaï pour ne pas ralentir l’avancée des travaux. La dernière vitre à été posée en octobre 2009. Les panneaux déposés sur la façade allaient de 1m sur 1m à 3,2m sur 1,8m.

Marion Chevrier/lessentiel.lu

Quelques chiffres

Outre sa hauteur (828m), la Burj Khalifa collectionne les chiffres vertigineux:

Il a fallu creuser jusqu'à 606m de profondeur pour asseoir des fondations grandes comme 50 terrains de foot.

Les ascenseurs montent et descendent à la vitesse de 64 km/h soit 18m/seconde!

Ton opinion