Etude sur les restrictions – Le Luxembourg moins sévère que ses voisins

Publié

Étude sur les restrictionsLe Luxembourg moins sévère que ses voisins

LUXEMBOURG - Une étude britannique démontre que le Grand-Duché a ordonné moins de restrictions que la France ou l'Allemagne pour faire face au Covid.

En France, les centres commerciaux de plus de 10 000 m² sont fermés depuis le 5 mars dans les départements placés «sous surveillance».

En France, les centres commerciaux de plus de 10 000 m² sont fermés depuis le 5 mars dans les départements placés «sous surveillance».

Vincent Lescaut

Aller à la piscine, au musée, au cinéma…Toutes ces choses sont possibles au Luxembourg, alors qu’il ne s’agit que de lointains souvenirs pour les Allemands et les Français, à quelques kilomètres de là. Alors que les premiers s'apprêtent à être reconfinés, les seconds doivent être rentrés à la maison à 19h (NDLR: depuis vendredi) et n’en sortir qu’à 6h le lendemain. C’est un peu plus souple en Wallonie, où le couvre-feu est imposé de 22h à 6h. Chez nous, la restriction ne s’applique «que» entre 23h et 6h.

Pour lutter contre la pandémie de Covid-19, les gouvernements du monde entier ont pris des décisions plus ou moins restrictives pour leur population, et le Luxembourg semble moins sévère que la plupart de ses voisins. Depuis mars 2020, les chercheurs de l'université d'Oxford ont collecté des informations qui permettent de comparer les mesures prises dans quelque 180 pays. Grâce à des cartes interactives, reprises dans le «Oxford Covid-19 Government Response Tracker» (OxCGRT), il est possible de suivre l’évolution des indicateurs dans chaque pays.

«Moins qu'en France et qu'en Belgique»

Les chercheurs britanniques se sont basés sur 19 critères pour évaluer la rigueur des restrictions, répartis en trois catégories: les fermetures d’établissements (comme les écoles) et les limitations de déplacements, les politiques économiques (soutiens aux salaires…) et les mesures sanitaires (vaccins…). En fonction de ces indicateurs, les chercheurs accordent une note sur 100 à chaque pays. Le chiffre 100 correspondant aux mesures les plus strictes, et la moyenne européenne, sur la base des dernières données disponibles, étant de 63,98.

Le Luxembourg se situe légèrement en dessous, avec un score de 55,56. C’est aussi moins qu’en France (70,37) et qu’en Belgique (60,19). Son voisin le plus restrictif reste l’Allemagne, qui obtient la moyenne élevée de 77,78. Au niveau européen, le Belarus, où les restaurants et les cafés sont ouverts, est le pays le moins sévère (27,78). Des pays comme la Bosnie-Herzégovine et la Croatie (43,52) prennent également des mesures plus légères. À l’inverse, la Grèce est beaucoup plus restrictive (88,89).

Alors que les mesures ont été prolongées jusqu’au 2 avril au Grand-Duché et que Xavier Bettel a avoué savoir «à quel point cela peut être lourd», l’arrivée prochaine du printemps se fait attendre dans chaque pays, dans l’espoir d’un allègement des dispositions.

(Inès Mangiardi/L'essentiel)

Ton opinion