Péages en Allemagne – Le Luxembourg ne porte pas (encore) plainte
Publié

Péages en AllemagneLe Luxembourg ne porte pas (encore) plainte

LUXEMBOURG - Suite à une réunion avec plusieurs ministres européens, le gouvernement a annoncé ne pas vouloir poursuivre en justice le projet de péage autoroutier en Allemagne.

La Commission européenne a annoncé mi-mai qu'elle levait complétement la procédure juridique engagée contre le projet de péage sur les autoroutes allemandes.

La Commission européenne a annoncé mi-mai qu'elle levait complétement la procédure juridique engagée contre le projet de péage sur les autoroutes allemandes.

DPA

Plusieurs ministres des Transports réfractaires aux futurs péages sur les autoroutes en Allemagne, dont le ministre luxembourgeois François Bausch, ont débattu ce mercredi soir, à Luxembourg, de ce projet hautement controversé qui devrait entrer en vigueur en 2019.

Suite à cette réunion, le ministre des Infrastructures, François Bausch, a annoncé que le Luxembourg n'allait pas poursuivre en justice l'Allemagne. Du moins, pour l'instant. Les pays présents à cette réunion réclament, tout comme François Bausch, des «explications écrites» sur le projet. Le Luxembourgeois a expliqué qu'il avait «besoin de clarifications» avant de décider si le Luxembourg portait plainte. Il salue la proposition faite par la commission fin mai d'un système de péage au niveau européen. «Si l'on va dans cette direction, l'Allemagne devra revoir son projet».

Pour rappel, les pays frontaliers de l'Allemagne jugent le projet de péages «discriminatoire» et y voient seulement une taxe pour les conducteurs étrangers puisque les automobilistes allemands se verront offrir un certain nombre de contreparties. L'Autriche a d'ores et déjà indiqué qu'elle allait porter plainte. Une volonté que le pays a réitéré lors de la réunion de ce mercredi soir.

(L'essentiel avec DPA)

Ton opinion