Publié

CoronavirusLe Luxembourg ouvert, positif pour les commerces

LUXEMBOURG - Non confiné, le Luxembourg aide les commerces à se remettre à flot avant les fêtes de fin d'année. Mais la situation reste incertaine.

Avec ses commerces ouverts, le Luxembourg attire les clients.

Avec ses commerces ouverts, le Luxembourg attire les clients.

«On se sent désolées pour nos confrères des salons de coiffure en France. Mais comme ils sont confinés, on a récupéré un certain nombre de leurs clients travailleurs frontaliers, témoigne la gérante d’un salon de coiffure à Rodange, près des frontières belge et française. On travaille tant qu’on peut car on ne sait pas de quoi demain sera fait».

Au milieu de voisins en partie confinés, les commerces luxembourgeois, ouverts, vivent une situation exceptionnelle, avec notamment l’affluence monstre de samedi dans la capitale. Mais cela ne suffit pas à calmer les inquiétudes. Chez Yves Rocher, à Bertrange, on voyait déjà des clients achetant des produits de soin comme cadeaux de fêtes la semaine dernière. «En ce moment, ça marche très très bien. Le pays n’est pas encore confiné, mais les gens ont peur alors ils anticipent leurs achats de Noël», commente aussi une responsable d’un magasin de jouets. Au Saturn, à Belval, on constate davantage de codes postaux belges et français sur les bons de vente.

«Il est important pour les commerces que les clients reviennent car ils ont énormément souffert du dernier confinement et les fêtes de fin d’année représentent une grand part de leur chiffre d’affaires annuel. Si on reconfine à nouveau, certains ne survivront pas. Les commerces ont peur», souligne Tom Baumert, de la Chambre de commerce. Quant à savoir si un trop grand afflux causera un problème sanitaire, «actuellement la majorité des clients respectent le port du masque et les règles en magasin», tempère-t-il. En espérant que la courbe des infections ne suivra pas celle du chiffre d’affaires.

(Séverine Goffin et Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion