Cyclisme: Le Luxembourg pousse pour accueillir le Tour de France

Publié

CyclismeLe Luxembourg pousse pour accueillir le Tour de France

2027 ou 2028? Le gouvernement a mandaté le ministre des Sports Georges Engel pour convaincre les organisateurs du Tour de France de passer par le Grand-Duché au cours des prochaines années.

par
Thomas Holzer
Le Tour 2022 a été très réussi pour le Luxembourg grâce à la victoire d'étape de Bob Jungels.

Le Tour 2022 a été très réussi pour le Luxembourg grâce à la victoire d'étape de Bob Jungels.

AFP

La Grande Boucle passera-t-elle à nouveau par le Grand-Duché? Friands des délocalisations dans d'autres pays européens (NDLR: le Tour de France a démarré de Copenhague cette année), les organisateurs de l'un des événements sportifs les plus regardés de la planète ne pourront pas ignorer la requête du gouvernement luxembourgeois.

Revenue dans l'actualité au départ de l'édition 2022, la perspective de revoir le Tour au Luxembourg a pris de l'épaisseur. Ce samedi, le gouvernement indique via communiqué avoir mandaté vendredi lors du Conseil de gouvernement le ministre des Sports Georges Engel pour «pour poursuivre les discussions en vue de l’accueil d’une arrivée et d’un départ d’étapes du Tour de France au Luxembourg».

Georges Engel, ministre des Sports.

Georges Engel, ministre des Sports.

Editpress

Le Luxembourg a deux dates en tête: 2027 en priorité et à défaut 2028. Une histoire de symbole, explique le ministère des Sports: «L’année 2027 se prêterait à merveille à un prochain passage du Tour de France, avec la commémoration du 100e anniversaire de la victoire de Nicolas Frantz (1927)». Si cela n'était pas réalisable, 2028 serait tout autant opportun avec «le 100e anniversaire de la 2e victoire de Nicolas Frantz (1928) et le 70e anniversaire de la victoire de Charly Gaul (1958)».

Pas question pour autant de mettre la pression sur Christian Prudhomme, directeur du Tour, et ses équipes. «La décision finale appartiendra évidemment aux organisateurs (…) Le gouvernement est cependant ouvert à toute autre proposition de date de la part de l’organisateur». Le Tour de France 2017 avait déjà traversé le Luxembourg avec également un départ d'étape à Mondorf-les-Bains.

Le Luxembourg, un «pays de vélo»

Un sujet politique mais également foncièrement sportif, alors que le Tour a encore gagné en intérêt cette année avec le duel au sommet entre le leader de cette édition Jonas Vingegaard et le deuxième, favori au départ, Tadej Pogacar. La performance exceptionnelle du Luxembourgeois Bob Jungels, vainqueur de la 9e étape en solitaire, a également rappelé à tout un chacun que le Luxembourg est un vrai «pays de vélo», générateur de champions.

La légende du vélo luxembourgeois Andy Schleck a d'ailleurs également plaidé pour un retour du Tour sur ses terres natales, un défi dans lequel il compte également s'impliquer.

L'organisation d'une étape d'un tel rendez-vous sportif constitue aussi évidemment un investissement rentable. «C'est une organisation énorme, mais ça rapportera quelque chose. Au pays et à la ville. En termes d'image et de destination touristique», déclarait à L'essentiel l'échevin de la capitale Serge Wilmes.

Le 14 et 15 juillet, Georges Engel a assisté à la 12e étape du Tour ainsi qu'au départ de la 13e. Nul doute que ces quelques heures passées sur la Grande Boucle ont été utilisées à bon escient…

Ton opinion

9 commentaires