OMS – Le Luxembourg, premier financeur de l'OMS
Publié

OMSLe Luxembourg, premier financeur de l'OMS

LUXEMBOURG – Par rapport à sa population, le Luxembourg est le plus grand contributeur volontaire au budget de l'OMS.

Lorsqu'il s'agit de répondre à une pandémie mondiale, la coordination internationale est d'autant plus importante dans le secteur de la santé. L'Organisation mondiale de la santé a fait de la lutte mondiale contre les maladies transmissibles, telles que la Covid-19, sa mission. Pour fonctionner, l'OMS dépend des contributions fixes et obligatoires des États-membres, mais également des dons volontaires. Et c'est précisément à ce niveau que le Luxembourg fait figure d'exemple.

En effet, le Grand-Duché est l'un des dix plus importants contributeurs volontaires au budget de l'OMS. Par rapport à sa population, le Luxembourg occupe même la première place. En 2018 et 2019, la somme des contributions volontaires allouée par le Grand-Duché s'élevait à 3,6 millions de dollars US, soit l'équivalent d'un peu moins de trois millions d'euros.

«Nous sommes extrêmement reconnaissants de l'engagement du Luxembourg»

Depuis 2009, le pays consacre 1% de son Produit national brut (PNB) à l'aide au développement, ce qui en fait l'un des rares pays à dépasser l'objectif de 0,7% fixé par les Nations unies. Selon les chiffres de l'OMS, le Luxembourg alloue plus de 15% de cette aide au développement au secteur de la santé.

«Le gouvernement du Luxembourg est un fervent soutien des programmes prioritaires de l'OMS», explique Jane Ellison, Directrice exécutive chargée des relations extérieures et de la gouvernance de l'OMS. Et d'ajouter: «Nous sommes extrêmement reconnaissants de la confiance et de l'engagement du Luxembourg en faveur de la santé mondiale». Selon elle, le Luxembourg contribue à faire en sorte que l'OMS dispose des ressources nécessaires pour créer une vie plus saine pour tous.

Mémorandum d'accord

Le 15 juin 2020, Franz Fayot (LSAP), ministre luxembourgeois de la Coopération et de l'Action humanitaire et Tedros Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, ont signé un nouveau partenariat stratégique pluriannuel (2020-2023).

En signant ce partenariat, le Luxembourg s'est notamment engagé à soutenir l'OMS, dont l'objectif est d'atteindre «les cibles du triple milliard» d'ici 2023, à savoir un milliard de personnes supplémentaires bénéficiant de la couverture sanitaire universelle; un milliard de personnes supplémentaires mieux protégées face aux situations d'urgence sanitaire; et un milliard de personnes supplémentaires bénéficiant d'un meilleur état de santé et d'un plus grand bien-être.

(Sebastian Weisbrodt/L'essentiel)

Ton opinion