Rapport du WEF – Le Luxembourg prend du galon dans le tourisme

Publié

Rapport du WEFLe Luxembourg prend du galon dans le tourisme

LUXEMBOURG - Dans l’étude 2011 du Forum économique mondial, le pays est passé de la 23e à la 15e place des nations touristiques les plus compétitives, la plus forte progression du top 20.

Avec un score honorable de 5,08 dans l’échelle attribuée par le WEF, le Luxembourg se place à la 15e position des pays les plus compétitifs en terme de voyages et de tourisme. C’est mieux que le Danemark, la Finlande et le Portugal, ses trois suivants, mais moins bien que le nouveau trio de tête. La Suisse garde la première position, tandis que l’Allemagne (2e) et la France (3e) gagnent chacune une place.

A l’échelle européenne, le Luxembourg occupe la 10e place des pays les plus hospitaliers, derrière les Pays-Bas. L’Europe, la région privilégiée par les touristes, puisque 14 pays se retrouvent dans les 20 premières destinations. Pour le reste, ce sont les USA, le Canada et une partie de l’Asie qui conservent les bonnes places.

Bonnes infrastructures

Cette étude est basée sur une soixantaine d’indicateurs, de la sécurité à la santé, de la compétitivité des prix aux intérêts culturels, parmi 139 pays du monde. Cette année, le facteur de la protection de l’environnement avait une grande importance dans le calcul.

Le Luxembourg a tiré son épingle du jeu grâce à des bons points dans la catégorie des infrastructures. Le Grand-Duché présente des points forts dans la qualité des infrastructures du transport terrestre ainsi que des équipements touristiques. Des bonnes notes aussi données à la sécurité des installations et dans la communication. Par contre, de nombreux efforts sont encore à faire dans la compétitivité des prix, dans la priorité du tourisme dans la politique nationale, et dans les ressources naturelles.

Bien que les pays arabes ne souffraient pas encore de la crise politique en 2010, Égypte perd 11 places et se retrouve à la 75e place. La Tunisie se positionne à la 47e place avec 3 rangs perdus. Le Bahreïn ne perd qu’une place et devient 41e.

jv/L'essentiel Online

Ton opinion