Qualifications Euro 2020 – Le Luxembourg prend l'avantage face à l'Italie
Publié

Qualifications Euro 2020Le Luxembourg prend l'avantage face à l'Italie

Le Luxembourg s'est imposé (24-23) face à l'Italie devant plus de 1 200 spectateurs mercredi soir à La Coque en qualifications de l'Euro 2020.

20170111 HANDBALL : LUXEMBOURG - ITALIE
Jimmy HOFFMANN (Lux. )
Photo Marcel Nickels

20170111 HANDBALL : LUXEMBOURG - ITALIE
Jimmy HOFFMANN (Lux. )
Photo Marcel Nickels

Editpress/Mnickels

Le Luxembourg est toujours en course pour décrocher son billet pour la deuxième phase des qualifications de l'Euro 2020 après sa victoire sur l'Italie (24-23) ce mercredi soir à La Coque. Mais l'équipe nationale devra pour cela défendre un fragile avantage d'un but en Sicile lors du match retour ce dimanche. Une mission difficile car la pression sera forte à Syracuse.

Après avoir mené de quatre buts devant plus de 1 200 spectateurs acquis à leur cause mercredi soir, les coéquipiers de Martin Muller auraient en tout cas pu espérer partir pour l'Italie avec une avance plus conséquente.
Auteurs d'une meilleure entame, les Luxembourgeois ont vite pris les commandes des opérations (2-0, 3e). Mais ils manquaient d'efficacité en attaque, expédiant notamment trois tirs sur les poteaux par Jimmy Hoffmann et Dany Scholten pour creuser l'écart.

Une salle en ébullition

Dans le sillage du redoutable duo Turkovic-Radovcic, les Italiens restaient dans la partie, et les deux équipes étaient encore au coude à coude à la 15e minute (5-5). Poussés par leur public, les hommes d'Adrian Stot parvenaient a reprendre trois longueurs d'avance (9-6, 19e) mais l'Italie recollait aussitôt (9-9, 25e), grâce notamment à deux buts du joueur de Käerjeng, Carlo Sperti.

Pas de quoi décourager les coéquipiers de Bock qui repartaient de l'avant et sur un but de Wirtz, en infériorité numérique, faisaient vibrer leurs supporters en prenant quatre buts d'avance 13-9 pour finalement atteindre la pause sur un score de 13-10.

En début de seconde période, l'Italie, grâce à trois buts consécutifs de Sperti, très en vue, recollait une nouvelle fois (17-17, 44e). Yann Hoffmann et Martin Muller sonnaient la révolte et redonnaient trois buts d'avance au Luxembourg (21-18, 21e). Dans les dernières minutes, dans une salle en ébullition, les hommes d'Adrian Stot ne pouvaient empêcher une Italie accrocheuse de revenir à un but (24-23), perdant également Yann Hoffmann, exclu, et menacé de suspension pour le match retour.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion