Handball - Mondial 2019 – Le Luxembourg privé d'une victoire sur le fil
Publié

Handball - Mondial 2019Le Luxembourg privé d'une victoire sur le fil

L'équipe nationale grand-ducale a été tenue en échec par la Finlande (23-23) mercredi soir à la Coque en ouverture des qualifications du Mondial 2019.

Tommy Wirtz et le Luxembourg ont eu la victoire au bout des bras.

Tommy Wirtz et le Luxembourg ont eu la victoire au bout des bras.

Editpress/Mnickels

Pour son premier grand rendez-vous sous la direction de son nouvel entraîneur allemand Maik Handschke, le Luxembourg a livré une prestation mitigée mercredi soir.

Après avoir longtemps mené, il a ainsi débuté par un match nul contre la Finlande (23-23) sa campagne de qualification pour le Mondial 2019. Un résultat frustrant dans un groupe où les coéquipiers de Christian Bock devront aussi se frotter à deux très gros morceaux, la Slovaquie (dès dimanche) et la Russie.

Efficaces sur les ailes

Éliminés l'an passé par les Finlandais en barrages des qualifications de l'Euro 2018 (23-28, 27-29), les Luxembourgeois étaient tout proches de prendre une petite revanche face à une équipe privée cette fois il est vrai de Tamminen décisif au printemps 2016.

Après avoir déjà démontré de belles qualités défensives dimanche dernier en amical contre la Grèce (20-20), les hommes de Maik Handschke ont su les confirmer mercredi soir. À 4-4 après huit minutes de jeu, les Luxembourgeois efficaces sur les ailes et en contre-attaques ont su pousser à la faute des Finlandais bien timorés pour faire le trou (10-6, 17e). Un avantage que les prouesses du gardien Chris Auger leur ont permis de conserver jusqu'à la pause (14-10).

Une grosse baisse de régime

Proposant une défense dense en 0-6 articulée autour de Kohn, Quintus et Weyer, le Luxembourg, bien organisé posait de gros problèmes aux Finlandais et confirmait son ascendant (20-15, 41e puis 23-18, 51e).

Mais les sorties sur blessures de Martin Muller (51e) touché au genou puis d'Auger, et une grosse baisse de régime luxembourgeoise, ont remis les Finlandais sur les rails devant quelque 700 spectateurs. Les coéquipiers de Rönnberg revenaient à 23-21 (57e). Puis égalisaient dans la dernière minute (23-23). Et seule une parade de Mika Hermann évitait à l'équipe nationale une défaite qui aurait été très sévère.

(Nicolas Martin/L'essentiel)

Ton opinion