Union européenne – Le Luxembourg veut un plan contre le glyphosate

Publié

Union européenneLe Luxembourg veut un plan contre le glyphosate

BRUXELLES/LUXEMBOURG - Six pays européens dont le Grand-Duché ont signé une lettre réclamant un «plan de sortie» concernant l'herbicide controversé.

Le glyphosate a suscité une vaste contestation.

Le glyphosate a suscité une vaste contestation.

DPA/Daniel Karmann

Les ministres de l’Agriculture et de l’Environnement de six États européens, dont le Luxembourg, réclament à la Commission européenne un plan pour sortir du controversé glyphosate. La prolongation de l’autorisation pour cinq années, décidée fin novembre, doit s’accompagner de mesures pour limiter les risques, indiquent les ministres dans une lettre datée du 19 décembre, rapporte l’agence DPA.

Le Luxembourg, la France, la Belgique, la Grèce, Malte et la Slovénie sont les pays signataires de la missive. Cette dernière réclame un «plan de sortie» et de nouvelles études pour analyser les risques et les alternatives. Le glyphosate est contesté pour ses effets supposés sur la santé et l'environnement.

Le Luxembourg faisait partie des pays ayant voté contre la prolongation pour cinq ans de l’herbicide. Mais 18 pays membres de l’UE avaient validé la mesure le 27 novembre.

(L'essentiel avec DPA)

Ton opinion