Fausse identité? – Le Machu Picchu serait connu sous un mauvais nom

Publié

Fausse identité?Le Machu Picchu serait connu sous un mauvais nom

L'un des sites archéologiques les plus célèbres du monde, le Machu Picchu au Pérou, serait appelé ainsi par erreur. Et cela durerait depuis plus de cent ans.

AFP

Des chercheurs se sont récemment intéressés au nom du Machu Picchu, ce sanctuaire historique situé dans les montagnes du Pérou inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. Un site qui fascine autant par son mystère que par les images qu’il convoque.

Citée inca au cœur des montagnes de la cordillère des Andes, «redécouverte» en 1911 par l’explorateur américain Hiram Bingham, le Machu Picchu s’appellerait en réalité «Piccu, ou plus vraisemblablement Huayna Picchu», selon une étude publiée dans «Ñawpa Pacha: Journal de l'Institut des études andines». Le nom de Machu Picchu ayant été associé aux ruines à partir des publications de Bingham.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs se sont appuyés sur plusieurs éléments, dont des carnets de notes de Hiram Bingham et de nombreux documents d’archives.

«En soi, cette étude remet en question le récit selon lequel Hiram Bingham aurait découvert le Machu Picchu»

Emily Dean, professeure d'anthropologie à la Southern Utah University de Cedar City

Une «image de marque» de l’identité péruvienne?

Huayna Picchu, Machu Picchu. Les deux désignent les montagnes qui s'étendent de part et d'autre de la cité inca. Les ruines de la cité sont mentionnées sur un atlas publié en 1904, soit sept ans avant l'arrivée de Hiram Bingham, et sont désignées sous le nom de «Huayna Picchu», comme le rappelle Geo.fr. Les deux termes figurent à cette époque dans le journal de Bingham pour désigner le site. Le choix ne serait intervenu que plus tard, par une possible erreur de traduction.

Ce n'est pas la première fois que des spécialistes remettent en question le nom de l'ancienne ville inca. Le Machu Picchu pourrait-il être renommé? Difficile, selon Natalia Sobrevilla, professeure d’histoire de l’Amérique latine à l’Université du Kent, au Royaume-Uni. «Le Machu Picchu est désormais une marque établie et très liée à l’identité péruvienne. Quel serait l’intérêt de le changer?» s’interroge-t-elle. Et puis, ajoute-t-elle, «tous les noms sont inventés et modifiables».

Si la seconde montagne aujourd'hui désignée comme «Huayna Picchu» est moins connue, elle bénéficie également de l'attrait suscité par les ruines précolombiennes. Alors, Machu Picchu ou Huayna Picchu, «sur le bruit d’une branche, le silence du monde».

Huayna signifie «nouveau ou jeune», tandis que Picchu signifie «sommet de montagne» dans la langue indigène quechua, selon Emily Dean. Machu signifie «vieux», c'est pourquoi nous l'avons appelé vieux pic de montagne, a-t-elle ajouté.


(vja)

Ton opinion

2 commentaires