En septembre – Le marché automobile souffre au Luxembourg

Publié

En septembreLe marché automobile souffre au Luxembourg

LUXEMBOURG - En septembre, le marché automobile a chuté de 6,25% sur 2014.

À fin septembre, le marché automobile luxembourgeois a perdu 2 138 immatriculations sur 2014.

À fin septembre, le marché automobile luxembourgeois a perdu 2 138 immatriculations sur 2014.

AFP/Patrick Hertzog

Les mois se suivent et se ressemblent pour les ventes de véhicules neufs au Luxembourg. En septembre, les immatriculations se sont établies à 3 358, contre 3 582 un an auparavant. Soit une baisse de 6,25% pour le marché.
Pour les trois trimestres 2015, la chute est de 5,60%, avec 36 009 immatriculations, contre 38 147 en 2014. Soit un total de 2 138 véhicules immatriculés en moins. Et ce avant que n'éclate le scandale du groupe Volkswagen.

À fin septembre, le marché des privés enregistre même une perte de 12,10% alors que le marché des sociétés se porte mieux, avec +1,77%. C'est dire les difficultés que connaît le secteur automobile au Luxembourg alors que les ventes semblent être reparties dans un certain nombre de pays européens.

Si Volkswagen garde la tête des immatriculations à fin septembre, c'est avec un retard de 6,61% par rapport à 2014 (4 463/4 779). À la deuxième place, BMW grignote des parts de marché avec une progression de +12,35% (4 058/3 612). Derrière, c'est un gros trou pour Audi, à -15,42 % (3 247/3 839) et Renault à -17,90% (3 046/3 710). Mercedes est à +8,46% (2 911/2 684).

(L'essentiel)

Ton opinion