Exportation de tradition – Le marché de Noël de Strasbourg s'invite à Tokyo
Publié

Exportation de traditionLe marché de Noël de Strasbourg s'invite à Tokyo

Le plus grand et le plus ancien marché de Noël français s'exporte pour la première fois et a ouvert vendredi à Tokyo, où des produits alsaciens seront servis pendant deux semaines.

"Les Japonais vont pouvoir découvrir les spécialités de l'Alsace!", s'est réjouit le maire de Strasbourg Roland Ries, en parcourant la dizaine de stands installés au cœur du quartier commerçant de Ginza. Confiture, miel, bredele (gâteau de Noël), les produits du terroir alsacien seront proposés aux Tokyoïtes jusqu'au 25 décembre.

Des artisans vendent aussi des boules de Noël faites main ou des décorations en verre. Les hôtes japonais ont souhaité un marché "copie conforme" de son pendant strasbourgeois, a expliqué M. Ries à la presse. Comme dans la cité de l'Est de la France, les Japonais se promènent entre les pavillons en bois pour boire un verre, avaler un morceau de charcuterie ou acheter un bibelot.

"À terme, l'objectif est aussi d'inciter les Japonais à venir découvrir Strasbourg", a espéré le maire. Amoureux de la France, les Nippons sont souvent très friands de sa gastronomie. Strasbourg a ouvert le 28 novembre et pour plus d'un mois son 439e "Christkindelsmärik" ("marché de l'enfant Jésus" en alsacien), organisé sur ses terres depuis 1570.

lessentiel.lu avec AFP

C'est la première fois que l'événement se délocalise à l'étranger. Cette version "Tokyo" est coorganisée par la ville de Strasbourg et son office du tourisme, avec des partenaires japonais.

Ton opinion