Euro 2016 – Le match d'un fils plutôt que le mariage de l'autre

Publié

Euro 2016Le match d'un fils plutôt que le mariage de l'autre

Les parents du défenseur gallois Chris Gunter se rendront à la demi-finale historique des Dragons à l'Euro plutôt qu'aux noces de Marc, leur autre garçon.

Au pays de Galles, personne n'a vraiment cru que Chris Gunter et les siens iraient très loin à l'Euro.

Au pays de Galles, personne n'a vraiment cru que Chris Gunter et les siens iraient très loin à l'Euro.

Petr David Josek

Que feriez-vous si vous étiez un Gallois et que vous réfléchissiez à une date de mariage le même été qu'un grand tournoi de football? Sachant que les Dragons n'ont atteint le stade des quarts de finale qu'une fois dans leur histoire (lors de la Coupe du monde de 1958), il y a fort à parier que vous prendriez un faible risque en planifiant vos noces à la date prévue pour les demi-finales de la compétition.

Mais le manque de foi de Marc Gunter a créé une situation que sa famille aurait préféré éviter. Le frère de Chris, défenseur international depuis 2007, a en effet choisi de convoler avec Danielle Murray ce jeudi à Cancún, au Mexique, lors d'une cérémonie balnéaire en compagnie d'une vingtaine de convives. Mais la liste des participants s'est déjà réduite comme peau de chagrin. Mercredi, Chris Gunter disputera en effet une demi-finale historique avec le pays de Galles face au Portugal (21h), que beaucoup de Gallois ne manqueraient pour rien au monde.

«Maman un peu déçue»

Chris avait promis qu'il s'envolerait pour le Mexique remplir son rôle de garçon d'honneur pour le mariage de son frère si les Dragons étaient éliminés. Mais là, impossible de faire le déplacement. «Mon frère avait fixé la date juste après notre qualification (NDLR: une première en tournoi majeur depuis soixante ans) et depuis il se fait pas mal chambrer», se marre le défenseur de Reading, en 2e division anglaise. Du coup, il fera son discours par visioconférence. «Je pense que ça sera le tout premier speech de témoin via Skype», rigole le joueur. Et ça n'ira pas mieux avec l'autre témoin prévu, un certain Lee. «Il suit l'équipe depuis à peu près quinze ans et il n'y a aucune chance qu'il soit au Mexique si nous ne sommes pas éliminés», a prévenu Chris.

Le coup de grâce, Marc va cependant le vivre avec la défection de ses propres parents! Pris dans une situation intenable, les géniteurs ont finalement tranché en optant pour l'inattendu match de Lyon plutôt que les noces de Cancún. «Maman a été un peu déçue de devoir choisir, confie Chris. Cette histoire a provoqué un chaos, vous ne pouvez pas imaginer à quel point. Je ne sais pas ce que Marc fera si on atteint la finale, lui qui est venu assister à chaque match jusqu'ici. Peut-être qu'il sera divorcé d'ici là!»

Autre mariage en péril

Les Gunter ne sont du reste pas la seule famille à être «ennuyée» par l'excellent parcours des Dragons en France. Le milieu de terrain Joe Ledley, qui avait prévu de longue date son mariage pour cet été, devra certainement repousser la cérémonie en cas de victoire mercredi soir contre le Portugal de Cristiano Ronaldo. Quant au sélectionneur du pays de Galles, Chris Coleman, il pourrait bien manquer la naissance de son second enfant. Les brillants résultats obtenus par les Gallois dans cet Euro les aideront certainement à se faire pardonner leurs empiétements sur la vie de famille.

(L'essentiel/duf)

Ton opinion