Alex Bodry – «Le ministre Frieden a joué avec les chiffres»
Publié

Alex Bodry«Le ministre Frieden a joué avec les chiffres»

LUXEMBOURG - Le rapporteur du budget a remarqué mardi que le ministre des Finances avait utilisé des chiffres inadéquates lors de la présentation du projet de budget à la Chambre.

«Luc Frieden a jonglé avec les chiffres, il ne s’est pas basé sur le modèle national lors de la présentation du budget, signale le député maire Alex Bodry, contacté mardi par L’essentiel Online. Mais les chiffres sur le déficit que Frieden a avancés ne sont toutefois pas faux, car ils correspondent aux normes européennes».

En effet, lors de la présentation du projet du budget 2011 à la Chambre, le ministre des Finances s’était basé sur le modèle européen pour expliquer les choix budgétaires. Ce dernier prévoit un déficit de l’État central de 1,4 milliard d’euros. Problème, ce budget européen calcule le déficit de l’administration centrale, composé de toutes les administrations qui constituent l’État. En clair, ce budget prend en compte les administrations les plus coûteuses pour le budget national.

Or, si la présentation du budget 2011 devant les députés s'était basée sur les chiffres du modèle national, qui calcule le déficit du budget de l’administration publique - à savoir la Sécurité sociale, les administrations centrales et les communes - le déficit «n'aurait atteint que 684 millions d’euros», souligne Alex Bodry. C'est ce tour de passe-passe chiffré que le rapporteur du budget 2011 reproche au ministre.

Un mécontentement qu'Alex Bodry ne s'est pas gêné de rappeler à Luc Frieden avant la Commission des Finances et du budget réunie mardi matin.

L'essentiel Online

Ton opinion