Tournoi de tennis – Le Moselle Open perd deux têtes d'affiche

Publié

Tournoi de tennisLe Moselle Open perd deux têtes d'affiche

METZ - Le Français Gilles Simon et le Suisse Stanislas Wawrinka ne participeront finalement pas au tournoi de tennis mosellan, ont-ils annoncé aux organisateurs.

Le Moselle Open perd l'une de ses principales têtes d'affiche, Stanislas Wawrinka, vainqueur de l'Open d'Australie 2014.

Le Moselle Open perd l'une de ses principales têtes d'affiche, Stanislas Wawrinka, vainqueur de l'Open d'Australie 2014.

AFP

Ce sont deux des principales têtes d'affiches qui annulent leur participation, quelques jours avant leur entrée en lice. Le Français Gilles Simon et le Suisse Stanislas Wawrinka ont annoncé aux organisateurs qu'ils ne viendraient finalement pas au Moselle Open.

Si la direction dit comprendre le retrait de Gilles Simon, blessé au poignet, elle ne s'est pas montrée tendre avec Stanislas Wawrinka. Julien Boutter, le patron du tournoi contacté par L'essentiel, a évoqué un «forfait inadmissible, annoncé à la dernière minute». Le Suisse «a envoyé un mail samedi matin, pour dire qu'il était trop fatigué pour venir». Wawrinka dispute la demi-finale de la Coupe Davis ce week-end face à l'Italie.

Pas le temps de trouver un remplaçant

L'absence du Suisse embarrasse les organisateurs, qui comptaient sur lui depuis janvier dernier. «Le contact se passait bien jusque là, on échangeait régulièrement depuis huit mois pour choisir ensemble les photos, les visuels et les vêtements des documents officiels», se souvient Julien Boutter. La communication de l'événement était largement tournée sur le joueur, actuel numéro quatre mondial et vainqueur de l'Open d'Australie 2014. «Un désistement aussi ingrat, ça a beaucoup de mal à passer».

La date du désistement, au moment où débutent les qualifications du tournoi, empêche la direction de lui trouver un remplaçant. «Si encore il nous avait prévenu en début de semaine, on aurait pu réagir, reprend Julien Boutter. Nous avons essayé de contacter en urgence des joueurs comme Marin Cilic, Fabio Fognini, ou encore Andy Murray. Mais ils ont déjà des engagements ailleurs». La direction, qui «ne compte pas se laisser faire», étudiera les contrats pour éventuellement envisager «un règlement judiciaire de l'affaire». Le tournoi accueillera Jo-Wilfried Tsonga et Gaël Monfils comme principales têtes d'affiche.

(jg/L'essentiel)

Ton opinion