Grand Est – Le mot «nareux» entre dans le dictionnaire

Publié

Grand EstLe mot «nareux» entre dans le dictionnaire

GRAND EST - Employé dans le Grand Est, mais aussi en Belgique, ce mot qui désigne le dégoût à partager sa nourriture sera dans l'édition 2021 du «Petit Robert» en France.

Cet ancien mot de patois s'inscrit aujourd'hui pleinement dans l'actualité, dans le contexte du Covid.

Cet ancien mot de patois s'inscrit aujourd'hui pleinement dans l'actualité, dans le contexte du Covid.

Stocksnap

Un certain dégoût à partager sa nourriture ou tout simplement ses microbes. Employé dans le Grand Est, mais aussi en Belgique, le mot «nareux», figurera dans l'édition 2021 du Petit Robert en France, rapporte France 3 Grand Est. Cet ancien mot de patois s'inscrit aujourd'hui pleinement dans l'actualité, dans le contexte du Covid, souligne notre confrère. Ne pas partager sa nourriture, la même assiette ou les mêmes couverts font ainsi aujourd'hui partie des gestes barrières.

D'où vient ce mot? Interrogé par France 3 Grand Est, Patrick Demouy, historien et spécialiste du Moyen Âge, explique qu'en ancien Français, la narine se dit «naris». «Il est assez vraisemblable que ce soit à l’origine du mot "nareux", note-t-il. Tout simplement parce que quand quelque chose nous dégoûte, on fait une mimique, on fronce le nez».

(L'essentiel)

Ton opinion