Environnement – Le moustique japonais détecté au Luxembourg
Publié

EnvironnementLe moustique japonais détecté au Luxembourg

PUTSCHEID - Une population du moustique japonais Aedes japonicus a été repérée sur une propriété privée dans la localité de Stolzembourg (commune de Putscheid).

Le moustique japonais a fait son apparition au Luxembourg.

Le moustique japonais a fait son apparition au Luxembourg.

Le ministère de la Santé a été informé lundi de la présence du moustique japonais Aedes japonicus sur une propriété privée à Stolzembourg (commune de Putscheid), à la frontière avec l'Allemagne. C'est la première fois que le moustique japonais est détecté au Grand-Duché. Sa présence a été confirmé par le Musée national d'histoire naturelle (MNHN), qui a procédé à l'analyse génétique d'insectes morts.

Selon les informations en possession du ministère de la Santé, il s’agit d’un foyer isolé. «Le moustique japonais se déplace peu et ne parcourt généralement pas plus de quelques dizaines de mètres autour de son lieu de naissance», indique le ministère dans un communiqué. Les autorités allemandes ont été informées de sa présence au Luxembourg.

Peu de risque pour la santé

Les autorités luxembourgeoises - avec le soutien d’un expert suisse - vont désormais évaluer la situation sur place, avant de mettre sur pied un plan de prévention et un système de surveillance et d’éradication. Le personnel concerné sera également formé, indique le ministère.

L’éradication se fera en éliminant les habitats potentiels mais sans utiliser d'insecticides: «La recherche de larves est le plus efficace, mais des pièges à adultes peuvent être utilisés: pièges à femelles avec eau/infusion de feuilles mortes ou pièges à CO2».

Que chacun se rassure, le moustique japonais recensé à Stolzembourg présente a priori peu de risque pour la santé et n'est généralement pas porteur de virus dangereux pour la santé humaine et animale. Il pique surtout en journée et dans les jardins ou zones boisées. En matière de prévention, il est conseillé de porter des vêtements amples, longs et couvrants, et d'appliquer des répulsifs anti-moustiques.

(pp/L'essentiel)

Ton opinion