Pour faire un documentaire – Le mystère du cimetière d'Atari bientôt élucidé

Publié

Pour faire un documentaireLe mystère du cimetière d'Atari bientôt élucidé

Une municipalité au Nouveau-Mexique a autorisé l’excavation d’une décharge, où la firme aurait enseveli des millions de cartouches du jeu vidéo «E.T.».

La lumière pourrait enfin être faite sur l’une des grandes légendes urbaines de l’industrie du jeu vidéo. La ville d’Alamogordo, au Nouveau-Mexique, a autorisé la société de divertissement Fuel Industries à excaver sa décharge. Le but: réaliser un documentaire.

La rumeur veut en effet qu’Atari y ait enseveli, en 1983, des millions de cartouches invendues du jeu «E.T. the Extra-Terrestrial». Publié sur la console Atari 2600, en 1982, le titre était si difficile à jouer que l’adaptation du film de Steven Spielberg traîne la réputation d’être le pire jeu vidéo de tous les temps. Son échec commercial a causé d’énormes pertes financières à Atari, qui se trouvait déjà dans une situation précaire avant sa sortie.

Dénicher le «trésor»

La firme se serait donc débarrassée des millions d’exemplaires restants en les enterrant dans le désert du Nouveau-Mexique, comme le confirment un article du New York Times de 1983 et les propos de Joe Lewandoswki. Ce témoin des faits, qui dirigeait à l’époque une entreprise de gestion de déchets, a affirmé à un média local avoir assisté au déchargement des camions (entre 9 et 20 selon les sources). Le nombre de jeux et le contenu exact dont s’est débarrassé Atari ne sont par contre pas connus. La décharge pourrait aussi contenir des consoles invendues.

Les documentaristes pourront sonder le site durant six mois pour dénicher le «trésor» et réaliser leur film. Sa publicité ravit d’ailleurs déjà les habitants du coin. Et qui sait, ce flop légendaire pourrait finalement devenir un hit.

(L'essentiel Online/man)

Ton opinion