Sortie DVD – Le mythe Mandela filmé par Eastwood
Publié

Sortie DVDLe mythe Mandela filmé par Eastwood

Pour son film «Invictus», Clint
Eastwood voulait une histoire forte, humaine et, de surcroît, vraie.

Adapté du roman «Déjouer l’ennemi», de John Carlin, «Invictus» met en scène Morgan Freeman dans le rôle de Mandela, déjà incarné par Dennis Haysbert dans «Goodbye Bafana» (2007), de Bille August. Le film relate la Coupe du monde de rugby remportée par une Afrique du Sud tout juste sortie de l’apartheid en 1995, et la façon dont Nelson Mandela a fait de l’équipe nationale des Springboks, symbole haï de la ségrégation aux yeux des Noirs, un instrument de réconciliation nationale.

Eastwood démarre le film au début des années 90. D’un seul mouvement de caméra, il donne à voir la frontière étanche séparant Noirs et Blancs après un demi-siècle d’apartheid. Fierté du pays, les Springboks au maillot vert et or s’entraînent sur une grasse pelouse... tandis qu’à quelques mètres, derrière des barbelés, les gamins dépenaillés d’un township tapent dans un ballon, sur un aride terrain vague jonché de détritus.

Au passage de la voiture de Nelson Mandela tout juste libéré, les enfants noirs hurlent de joie mais les sportifs blancs estiment, eux, se sentent menacés. Face à Mandela, il y a François Pienaar, le capitaine des Springboks (un Matt Damon aux gros bras qui pourtant peine à nous emballer), qui va contre l'avis de beaucoup se rallier à la cause du président pour faire de l'Afrique du Sud une terre de partage.

Ton opinion