Contraception au Luxembourg – Le nombre d'IVG au plus bas depuis 8 ans

Publié

Contraception au LuxembourgLe nombre d'IVG au plus bas depuis 8 ans

LUXEMBOURG - Le Planning familial a dévoilé son rapport pour l'année 2019. Le nombre d'interruptions volontaires de grossesses s'est chiffré à 475, au plus bas depuis 2011.

«Les jeunes sont-ils moins actifs sexuellement? Se protègent-ils mieux?», se demande le Planning.

«Les jeunes sont-ils moins actifs sexuellement? Se protègent-ils mieux?», se demande le Planning.

475 femmes ont subi une interruption volontaire de grossesse (IVG) en 2019 au Luxembourg, selon le rapport annuel du Planning familial. Un chiffre qui n'avait plus été aussi bas depuis 2011 (463). En 2018, elles étaient 597 et 530 en 2017. Depuis 2009, le Planning Familial a pratiqué 4 755 IVG médicamenteuses dans son centre de Luxembourg.

«Les jeunes sont-ils moins actifs sexuellement? Se protègent-ils mieux?, se demande l'organisme, en raison des résultats. Les données collectées restent des données partielles concernant les clientes du Planning familial et ne peuvent pas suffire à elles seules pour apporter des réponses à nos questionnements et encore moins à évaluer l’efficacité des politiques de santé publique, les mesures de prévention mises en œuvre, ni à les adapter pour en augmenter l’impact» indique-t-il. Le Planning en profite pour rappeler qu'il réclame «depuis 16 ans» une enquête nationale sur la santé sexuelle et reproductive, y inclus violences sexuelles, «en vain».

Baisse de la TVA

En 2019, les trois centres du Planning familial de Luxembourg, Esch-sur-Alzette et Ettelbruck ont répondu à 33 532 demandes. Les locaux ont accueilli presque 3 200 patients et informé 4 910 personnes à propos de la santé affective et sexuelle. Les consultations médicales, psychosociales et sexologiques ont d'ailleurs progressé de 12%.

Alors que c'était un des objectifs phares du Planning depuis des années, 2019 aura été marquée par la réduction officielle de la TVA sur les produits d'hygiène féminine, passant de 17 à 3% ainsi que le remboursement de la contraception pour toutes les femmes.

(L'essentiel)

Ton opinion