Nouvelles mesures – Le nouveau «Plan Cattenom» se dévoile

Publié

Nouvelles mesuresLe nouveau «Plan Cattenom» se dévoile

CATTENOM – Les esquisses du nouveau Plan Cattenom ont été présentées aux députés vendredi matin en commission, par le ministre de l’Intérieur Dan Kersch.

Le nouveau «Plan Cattenom» remplacera celui de 1986.

Le nouveau «Plan Cattenom» remplacera celui de 1986.

AFP

Le gouvernement n’oublie pas Cattenom. Il va continuer à plaider pour la fermeture de la centrale nucléaire auprès du gouvernement français. Tel est le message que le ministre de l’Intérieur Dan Kersch a souhaité faire passer en préambule aux députés des Commissions jointes de la Santé et des Affaires intérieures.

En attendant cette issue plus qu’improbable à cette heure, le nouveau «Plan Cattenom», qui remplacera celui de 1986, est en route. Principal changement attendu, les communes seront déchargées de la distribution des pilules d’iode. Les citoyens recevront bientôt un courrier et auront la possibilité de retirer les comprimés en pharmacie ou auprès de leur commune, afin d'être préparés en cas d'alerte. Pour Max Hahn, député (DP), cette évolution va dans le bon sens. «Imaginez le chaos après une telle catastrophe. Les bourgmestres, échevins et autres représentants de la commune perdraient un temps fou à distribuer les comprimés. C’est beaucoup plus simple si les citoyens les ont sur eux», explique-t-il.

Les communes devront également prévoir en emplacement pour faciliter l’évacuation en cas d’accident nucléaire. Autre nouveauté visant notamment à protéger les travailleurs frontaliers, les entreprises seront directement contactées, et pourront décider ou non de recevoir les comprimés d’iodes. Aucune date n’a encore été révélée concernant la mise en place de ce nouveau plan. D’autres détails seront révélés à la mi-octobre.

(Thomas Holzer/L'essentiel)

Ton opinion