Nantes – Le papa tague la grue sur laquelle il est perché

Publié

NantesLe papa tague la grue sur laquelle il est perché

Le père de famille installé depuis vendredi dans une grue à Nantes pour obtenir le droit de visite auprès de son enfant a tagué dimanche l'engin sur lequel il est retranché.

Serge Charnay, ce père de famille installé depuis vendredi dans une grue à Nantes pour obtenir le rétablissement du droit de visite auprès de son enfant, a tagué cet après-midi sur le haut de la grue «sauver nos enfants de la justice», ont constaté les journalistes. Peint en bleu et rouge, ce message est assorti d'un coeur. M. Charnay est descendu en rappel de 4 ou 5 mètres pour inscrire ces quelques mots, ont constaté les journalistes. Il est ensuite remonté et s'est assis au sommet de la grue. Ce père de famille de 42 ans avait promis aux médias, en début de journée, une «animation» dont il n'avait pas dévoilé la teneur.

M. Charnay est sans eau depuis samedi matin et sans nourriture. Les tentatives pour lui faire parvenir des vivres ont été entravées par les forces de l'ordre sur place bien que la préfecture ait exprimé sa disponibilité pour livrer un tel approvisionnement, à condition que le père de famille lui en fasse la demande.

Nouvelle mode?

Le père de famille nantais a semble-t-il fait des émules. En effet, un père de 41 ans, mécontent d'un jugement relatif à la garde de son enfant, est monté dans la nuit dernière sur le toit de son immeuble à Saintes (Charente-Maritime), menaçant de sauter, avant de redescendre au bout d'une heure.

L'homme, qui se trouvait sur le toit de son immeuble de trois étages dans le centre-ville, menaçait de sauter dans le vide, a indiqué la police. Selon le journal Sud Ouest, il a été repéré par des passants, qui ont donné l'alerte. Les pompiers et la police sont rapidement arrivés sur place et, après avoir parlementé avec lui pendant environ une heure, ont réussi à le convaincre de redescendre. L'homme, qui n'était pas ivre, a été hospitalisé à Saintes.

Enfin un autre père d'une trentaine d'années, qui se plaint d'être privé de tout contact avec son fils depuis trois ans, s'est retranché pendant deux heures ce matin en haut d'une grue à Strasbourg, avant de redescendre de lui-même à la suite de l'intervention de la police, a-t-on appris de source policière. L'homme est monté sur une grue à 40 mètres de hauteur, d'où il a appelé lui-même police-secours pour expliquer son problème familial. Il a déclaré qu'il était prêt à sauter dans le vide, a indiqué Laurence Lairet, commissaire de police à Strasbourg. Il est finalement redescendu de lui-même à la mi-journée après l'intervention des négociateurs de la police.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion