Football américain – Le «paralysé» retouche le cuir, deux ans après

Publié

Football américainLe «paralysé» retouche le cuir, deux ans après

Devon Gales a une force incroyable en lui. Après avoir terminé un match paralysé, il retrouve peu à peu certaines de ses facultés.

Au mois de septembre 2015, le receveur éloigné de la Southern University reste au sol, après avoir tenté de bloquer un coup de pied du «kicker» adverse. Le diagnostic est terrible. Il est touché à la colonne vertébrale et doit passer sur le billard deux jours plus tard pour stabiliser plusieurs fractures. Davon Gales est paralysé, mais s'accroche. Il n'a plus qu'un seul but: remarcher un jour. Deux mois après son accident et en chaise roulante, le jeune homme était déjà au bord de la pelouse pour soutenir les siens. Quelques mois plus tard, son Université lançait une grande récolte de fonds, pour pouvoir lui offrir une maison adaptée à ses nouveaux besoins.

Il lui faudra finalement moins de deux ans pour réussir à tenir sur ses deux jambes, au prix d'efforts surhumains, de beaucoup, beaucoup de travail et d'une machine spécialement conçue pour, appelée «Indego». «Il doit garder une certaine position sur cet engin, pour pouvoir avancer, affirmait alors sa mère Tanisha, sur le réseau Fox local. Sinon, s'il bouge un peu trop sur la machine, cette dernière va s'arrêter». L'ancien joueur passera ce jour-là plus d'un quart d'heure à se «promener».

Mais le jeune homme, progressant chaque jour, ne comptait pas s'arrêter en si bon chemin. Ces derniers jours, il a encore bluffé les presque 40 000 personnes qui suivent sa progression sur son compte Instagram. Lundi soir, Devon Gales a posté une nouvelle vidéo sur laquelle il assure «être prêt. Faites-moi jouer, coach!». Le natif de Baton Rouge y échange alors des ballons avec sa physiothérapeute, plaqué sur une planche le tenant à la verticale (voir vidéo en tête d'article).

L'Américain n'est pas non plus du genre rancunier. En mars dernier, il a assisté au mariage de Marshall Morgan, le botteur de l'équipe des Georgia Bulldogs. C'est après un contact avec ce dernier que Gales s'est retrouvé dans une chaise roulante. Les médecins se donnent encore quelques années pour savoir jusqu'à quel point l'ancien receveur éloigné va pouvoir récupérer certaines de ses facultés. Mais au vu de ses progrès et de sa volonté sans faille, nul doute que Devon n'a pas fini de les bluffer.

(L'essentiel/rca)

Ton opinion