Projet – Le parc éolien de Messancy à l'arrêt

Publié

ProjetLe parc éolien de Messancy à l'arrêt

MESSANCY - Un projet de six éoliennes près de Messancy et Aubange, à quelques kilomètres de Clemency, a pris du plomb dans l'aile.

Michael Bannier (à d.), président de l'ASBL Alliance des quatre vents, et le secrétaire, Olivier Pettinger.

Michael Bannier (à d.), président de l'ASBL Alliance des quatre vents, et le secrétaire, Olivier Pettinger.

Editpress

WindVision souhaite implanter un parc de six éoliennes de 150 m de haut chacune à quelque 400 mètres du village de Messancy et non loin de Longeau, Selange, Guerlange mais aussi de Clemency. Le projet a subi un coup d'arrêt, lundi, à l'issue du conseil communal d'Aubange. Après Messancy, c'est Aubange qui a mis son veto à l'installation de ces structures près de son village.

Les riverains se sont organisés pour s'opposer au projet. «Le problème, c'est que ces autorisations pour un parc éolien se décident à la Région wallonne», explique le président de l'Alliance des quatre vents, Michael Bannier. Prévues sur la frontière belgo-luxembourgeoise, ces six éoliennes concernent, dans une moindre mesure, la localité de Clemency. «Une partie de la zone d'influence sanitaire des éoliennes se situe sur le village de Clemency, et notamment l'école primaire», assure le secrétaire de l'ASBL, Olivier Pettinger.

Les habitants ont décidé de s'adresser à leurs voisins luxembourgeois pour qu'ils les rejoignent dans leur combat. Selon l'échevin vert Josée-Anne Siebenaler, «nous avons vu une étude avec les services techniques il y a plusieurs mois. À ce moment-là, il n'y avait pas de raison d'opposition. Maintenant, il faut voir s'il y a de nouvelles données». Quant à WindVision, les responsables n'ont pas répondu à nos sollicitations.

Patrick Théry

Ton opinion