Au Luxembourg – Le parc naturel Mëllerdall veut être neutre en CO2

Publié

Au LuxembourgLe parc naturel Mëllerdall veut être neutre en CO2

LUXEMBOURG – Le parc naturel Mëllerdall, dans l'est du pays, est partenaire d'un projet européen destiné à créer de grandes réserves naturelles neutres en CO2.

Le projet Zenapa doit favoriser l'utilisation d'énergies renouvelables.

Le projet Zenapa doit favoriser l'utilisation d'énergies renouvelables.

ORT MPSL Raymond Clement

Lancé en 2016 en Allemagne et au Luxembourg, le projet européen Zenapa («Zero Emission Nature Protection Areas») a pour objectif de créer de grandes réserves naturelles neutres en CO2. Le parc naturel Mëllerdall (nom du Müllerthal en luxembourgeois) est partenaire depuis octobre 2017. «Les grandes réserves naturelles sont des fusions de parcs naturels, de réserves de biosphère et de parcs nationaux», explique Natassja Mich, chargée du projet.

«Pour le Müllerthal, il est prévu de démontrer que le bilan carbone neutre est possible. C'est la raison pour laquelle nous misons sur des énergies renouvelables et sur le renforcement de la valeur ajoutée locale», précise Natassja Mich. «Ce qui nous importe avant tout, c'est la durabilité. Tout déchet vert devra notamment être utilisé pour la production d'énergie», explique-t-elle, précisant qu'une petite centrale hydroélectrique sous forme de turbine pourrait aussi être imaginée.

En plus de ces projets concrets, des «événements éducatifs et des ateliers» devraient être organisés. Le financement total du projet s'élève à 17 millions d'euros, dont 1,2 million attribué au Müllerthal. Environ un quart de cette somme provient de l'Union européenne, le reste étant à la charge du ministère du Développement durable et des Infrastructures et du parc naturel lui-même.

(Dominik Dix/L'essentiel)

Ton opinion