Le patron de Ryanair juge les concurrents trop payés

Publié

Le patron de Ryanair juge les concurrents trop payés

Michael O’Leary, le patron de la compagnie aérienne irlandaise à bas coût Ryanair, a considéré lundi que son homologue de British Airways Willie Walsh «n’avait pas été assez radical» avec son personnel, et que le temps des salariés «grassement payés» du secteur aérien était terminé.

British Airways est actuellement engagé dans des discussions difficiles avec les 14000 membres de son personnel de cabine, auxquels la compagnie souhaite imposer des gels, voire des baisses de salaire pour les nouveaux arrivants, et des suppressions d’emplois.

À Ryanair, «nous payons très bien notre personnel mais il travaille dur, il achète ses repas, ce que chacun devrait faire, et nous pouvons répercuter la différence en proposant des tarifs bas», s’est-il félicité.

Ton opinion