Licenciements via zoom – Le patron mis sur la touche a déjà retrouvé son poste
Publié

Licenciements via zoomLe patron mis sur la touche a déjà retrouvé son poste

Écarté après avoir viré 900 salariés via une visioconférence, le fondateur de Better, Vishal Garg, est déjà de retour aux affaires.

Vishal Garg avait congédié sans ménagement 900 salariés, via Zoom.

Vishal Garg avait congédié sans ménagement 900 salariés, via Zoom.

better.com

L’affaire avait fait grand bruit début décembre. Vishal Garg, patron de Better.com, avait viré 900 employés le temps d’une séance de visioconférence sur Zoom, soit 9% des effectifs de cette société de prêts hypothécaires. À la suite du tollé suscité sur le Net, le dirigeant avait été mis sur la touche par son conseil d’administration. Mais ce dernier n’a pas trop tardé à le réhabiliter dans ses fonctions, selon un mémo obtenu parCNBC.

«Vishal reprendra ses fonctions de PDG à plein temps. Nous avons confiance en Vishal, et dans les changements qu’il s’engage à effectuer, pour fournir le type de leadership, de concentration et de vision dont Better a besoin en cette période charnière», indique le texte attribué au conseil d’administration de la société.

Le mémo révèle également que deux membres du conseil d’administration ont démissionné, mais «pas en raison d’un quelconque désaccord avec Better», assure le texte. Au moment des licenciements, Vishal Garg a invoqué l’efficacité du marché, les performances et la productivité comme motifs de licenciements. Mais «Fortune» a ensuite rapporté que Garg les accusait de «voler» leurs collègues et leurs clients, en étant improductifs et en ne travaillant que deux heures par jour.

(L'essentiel/laf)

Ton opinion