Open d'Australie: Le père de Djokovic filmé avec des supporteurs pro-Poutine

Publié

Open d'AustralieLe père de Djokovic filmé avec des supporteurs pro-Poutine

Le père du Serbe a été filmé en compagnie de supporteurs brandissant des drapeaux pro-russes, des scènes qualifiées de «honteuses» par l'ambassadeur d'Ukraine, à Canberra.

Le père du champion a posé derrière un drapeau avec la tête du président russe.

Le père du champion a posé derrière un drapeau avec la tête du président russe.

Twitter

À l'issue du match de quarts de finale remporté mercredi soir par Novak Djokovic face au Russe Andrey Rublev, un groupe de supporteurs a déployé des drapeaux russes, dont l'un agrémenté du visage du président Vladimir Poutine, près de la Rod Laver Arena de Melbourne, tout en scandant des slogans pro-russes. La Fédération australienne de tennis a indiqué que quatre personnes avaient «exhibé des drapeaux et symboles inappropriés et menacé les gardes de sécurité» à Melbourne Park, avant d'être chassés par la police.

Une vidéo publiée par la suite sur une chaîne YouTube pro-russe australienne a montré Srdjan Djokovic, le père du joueur, posant en compagnie de l'homme brandissant le drapeau avec le visage de Poutine. Le tout avec la légende: «Le père de Novak Djokovic effectue une déclaration politique audacieuse».

«C'est vraiment honteux»

Des journalistes sportifs serbes ont confirmé qu'il s'agissait bien de Djokovic-père. Le journal Melbourne Age a par ailleurs indiqué qu'il a lancé, en serbe: «Longue vie à la Russie». Les spectateurs sont interdits de drapeaux russes ou biélorusses lors du tournoi. L'ambassadeur d'Ukraine en Australie et en Nouvelle-Zélande, Vasyl Myroshnychenko, avait exigé que des mesures soient prises après que plusieurs de ces drapeaux ont été vus dans la foule, la semaine dernière.

«C'est un catalogue complet. Parmi les drapeaux serbes, il y a: un drapeau russe, Poutine, le symbole Z, le soi-disant drapeau de la République populaire de Donetsk», a-t-il tweeté jeudi, avec un lien vers la vidéo. «C'est vraiment honteux», s'est-il indigné à l'intention de la Fédération australienne et des organisateurs de l'Open.

Un autre spectateur a été photographié par l'AFP, à l'intérieur du stade, pendant le match de Djokovic, avec un tee-shirt portant le symbole «Z», un symbole pro-guerre associé au soutien à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Depuis le début du conflit, les joueurs russes et biélorusses de tennis participent généralement aux compétitions sous drapeau neutre et en tant qu'indépendants.

(AFP)

Ton opinion

15 commentaires