Propagation du coronavirus – Le pic est attendu dans 15 jours au Luxembourg
Publié

Propagation du coronavirusLe pic est attendu dans 15 jours au Luxembourg

LUXEMBOURG - Alors qu'il y a déjà près de 800 cas, le pic de contagion au coronavirus devrait être atteint d'ici quinze jours, dans le pays.

Alors que 798 cas ont déjà été recensés, et huit décès, la courbe va donc augmenter pendant de nombreux jours encore.

Alors que 798 cas ont déjà été recensés, et huit décès, la courbe va donc augmenter pendant de nombreux jours encore.

AFP

On s'y attendait, mais ce n'est pas franchement rassurant. Selon la ministre de la Santé, Paulette Lenert, le pic de contagion au coronavirus au Luxembourg ne sera atteint que d'ici une quinzaine de jours. «C'est la projection que l'on fait partout. C'est ce que disent les médecins aussi», a glissé la ministre, dimanche. Alors que 798 cas ont déjà été recensés, et huit décès, la courbe va donc augmenter pendant de nombreux jours encore.

Ce qui fait évidemment dire à Paulette Lenert que «personne ne peut dire combien de temps va durer cette crise». «Il faut toujours entrevoir la fin, mais nous naviguons à vue», a précisé la ministre, en annonçant que «le Luxembourg pourra faire des projections dès la semaine prochaine, avec des chiffres plus précis et éloquents». Notamment sur le nombre de personnes déjà guéries dans le pays.

8 semaines de confinement?

En matière de confinement, là encore, il va donc falloir s'attendre à ce que cela dure. «Nous analysons au fur et à mesure, des évaluations vont être faites dans les prochains jours». De là à estimer un pays à l'arrêt pendant huit semaines comme c'est avancé en Belgique? «Nous ne pouvons pas faire comme si de rien n'était», se contente de glisser Paulette Lenert.

Point rassurant ce dimanche, si le pic est encore loin, les hôpitaux luxembourgeois «sont loin d'être saturés à ce stade», a conclu la ministre de la Santé. Pour rappel, les députés ont validé samedi après-midi la prolongation à trois mois de l'état de crise décidé par le gouvernement, mercredi.

(L'essentiel/Nicolas Chauty)

Ton opinion