Le portable le plus fin du monde est un Mac

Publié

Le portable le plus fin du monde est un Mac

Le patron de la firme à la pomme, Steve Jobs, a présenté le nouveau MacBook Air.

Depuis quelques semaines, les blogueurs faisaient courir de multiples rumeurs en vue du MacWorld, la grand-messe annuelle de la plus branchée des pommes, Apple. Et ces bruits se sont révélés vrais, pour la plupart.

Dans un discours plus qu'attendu, Steve Jobs, le patron d'Apple, a fait sensation en présentant «l'ordinateur portable le plus fin du monde», le MacBook Air. «Regardez plutôt, il entre dans une enveloppe craft», a vanté Steve Jobs. Écran 13 pouces, clavier rétroéclairé, processeur Intel Core Duo 2... À 1 699 euros au Luxembourg, il a tout d'un grand, sauf un lecteur DVD. Car il n'y en a plus besoin, d'après Steve Jobs.

«Il y a quelque chose dans l'air», annonce le slogan de MacWorld 2008. Ainsi, tout ce que l'on pouvait faire via un lecteur CD pourra être fait via wifi, a révélé Steve Jobs.
L'autre annonce d'envergure, aussi devinée par les papes du high-tech, c'est la location de films sur iTunes. La plate-forme de téléchargement, déjà leader, élargit donc son offre.

Gui. G.

Ton opinion