«Stelvio» – Le premier SUV d’Alfa Romeo soulève des montagnes

Publié

«Stelvio»Le premier SUV d’Alfa Romeo soulève des montagnes

Avec le Stelvio, Alfa Romeo fait une entrée réussie sur le segment des SUV.

En matière de sécurité, Stelvio embarque de série le nouveau système de freinage intégré IBS, qui intègre l’électronique à la partie mécanique, pour plus de stabilité.

En matière de sécurité, Stelvio embarque de série le nouveau système de freinage intégré IBS, qui intègre l’électronique à la partie mécanique, pour plus de stabilité.

Il était difficile pour Alfa Romeo de ne pas céder à la tentation, tant le segment est porteur. C’est fait, la marque italienne centenaire a lancé avec Stelvio son premier SUV, dans la catégorie premium.

En cédant aux sirènes, Alfa n’a pas renié pour autant son tempérament de constructeur au cœur sportif en plaçant la barre très haut. Outre la plateforme, le Stelvio emprunte beaucoup à la Giulia, la berline vitaminée qui marque le renouveau d’Alfa: même empattement - le plus long de la catégorie - optiques effilées, planche de bord sobre, bien finie, dotée de l’écran multimédia de 8,8 pouces.

L’utilisation poussée de l’aluminium, notamment pour le moteur, vient là aussi alléger un poids réparti de manière équitable entre essieux avant et arrière. Le tout servi par une transmission Q4 pouvant transférer jusqu’à 50% du couple vers l’avant en cas de besoin. Résultat, même avec une garde au sol relevée, l’agrément de conduite est incroyable. Le Stelvio ne souffre d’aucun roulis, avale les virages à plat. Un SUV au comportement de berline, en somme.

La boîte automatique 8 rapports, très sollicitée sur routes sinueuses, se révèle d’une souplesse et d’une précision bluffantes, tout comme la direction. Complétée par des palettes au volant qui participent à l’ambiance sportive, elle fait preuve d’intelligence. Un parfait complément au moteur diesel 2,2 litres turbo, constant dans la puissance, et réactif à bas régimes.

(De notre envoyé spécial à Saint-Moritz, Mathieu Vacon)

Fiche technique

Modèle essayé: Alfa Romeo Stelvio turbo diesel 2,2 litres

Cylindrée: 2 143 cm3

Puissance: 210 ch à 3 750 tr/min

Couple: 470 Nm à 1 750 tr/min

Boîte de vitesses: automatique à 8 rapports

0 à 100 km/h: 6,6 s

Vitesse maxi: 215 km/h

Dimensions: 4,68 m de long; 1,90 m de large; 1,67 m de haut

Empattement: 2,818 m

Volume de coffre: mini 525 litres

Poids: 1 659 kg

Émissions de CO2: 127 g/km

Consommation: 4,8 l aux 100 km

Tarif de base: 45 398 euros

Les Plus...

Son comportement routier

Insonorisation très aboutie

Un poids maîtrisé

Tarif compétitif

... et les moins

Design pas assez affirmé

Peu de rangements

Quelques petits détails de finition

Ton opinion