Le président de la Guinée-Bissau assassiné

Publié

Le président de la Guinée-Bissau assassiné

Joao Bernardo Vieira a été tué tôt lundi par des militaires, après un attentat à la bombe qui a coûté dimanche soir la vie au chef d'état-major de l'armée.

«Le président Vieira a été tué par l'armée au moment où il tentait de fuir sa maison attaquée par un groupe de militaires proches du chef d'état-major Tagmé Na Waié, tôt ce matin (lundi)», a déclaré le responsable des relations extérieures de l'armée, Zamura Induta. «C'était l'un des principaux responsables de la mort de Tagmé», a accusé ce responsable militaire.

Le chef d'état-major des forces armées, le général Tagmé Na Waié, avait été mortellement blessé dimanche soir vers 20h dans un attentat à la bombe contre le quartier général de l'armée, selon son chef de cabinet, le lieutenant-colonel Bwam Nhamtchio.

Le 23 novembre, un groupe de militaires avaient mené une attaque, de nuit, contre la résidence du président Vieira, qui avait fait deux morts au sein de sa garde.

lessentiel.lu avec AFP

João Bernardo « Nino » Vieira est né le 27 avril 1939 au Bissau et était président depuis octobre 2005. En 1978, il avait été nommé Premier ministre avant de renverser le pouvoir en place lors d'un coup d'État sanglant en 1980. Après une longue période de guerre civile, il avait été élu premier Président démocratiquement élu en 1994 avant d'être chassé du pouvoir en 1998 et a trouvé refuge au Portugal.

Ton opinion