Star du tennis en Chine – Le président du CIO a parlé avec Peng Shuai
Publié

Star du tennis en ChineLe président du CIO a parlé avec Peng Shuai

Le Comité olympique a précisé qu'elle «avait expliqué qu'elle était saine et sauve à son domicile à Pékin mais qu'elle aimerait que sa vie privée soit respectée».

Peng Shuai a accusé Zhang Gaoli, un puissant ex-responsable du Parti communiste, de l'avoir contrainte à un rapport sexuel au cours d'une relation discontinue de plusieurs années.

Peng Shuai a accusé Zhang Gaoli, un puissant ex-responsable du Parti communiste, de l'avoir contrainte à un rapport sexuel au cours d'une relation discontinue de plusieurs années.

IOC/Greg Martin

Apparition publique, puis entretien par vidéo avec le président du CIO: la star chinoise du tennis Peng Shuai a multiplié les signes quant à son état de santé, dimanche, sans pour autant que ces manifestations ne fournissent d'éléments tangibles sur sa situation personnelle, alors que la pression internationale s'intensifie pour lui venir en aide. Le président du CIO Thomas Bach a échangé lors d'une visioconférence de «trente minutes» dimanche avec elle, a annoncé l'organisme olympique dans un communiqué.

Le Comité olympique a précisé qu'elle «avait expliqué qu'elle était saine et sauve à son domicile à Pékin mais qu'elle aimerait que sa vie privée soit respectée», lors de l'appel, qui réunissait aussi la présidente de la Commission des athlètes Emma Terho, et la Chinoise Li Lingwei, membre du Comité olympique. L'instance olympique indique également que la joueuse de 35 ans, ex N.1 mondiale en double et star dans son pays, souhaite «passer du temps avec ses amis et sa famille pour le moment».

Il s'agit - a priori - du premier échange direct entre la joueuse et des responsables situés hors de Chine depuis que l'affaire la concernant a éclaté début novembre, après un message posté sur le réseau social Weibo le 2 novembre. Ce message accusait l'ancien haut dirigeant chinois Zhang Gaoli, un puissant ex-responsable du Parti communiste de 40 ans son aîné, d'un rapport sexuel forcé, avant d'être rapidement supprimé par les autorités chinoises. Quelques heures auparavant, dimanche, Peng Shuai est apparue publiquement - pour la première fois également depuis ces accusations - à un tournoi de tennis à Pékin, selon les photos officielles de l'événement.

Vêtue d'une veste de sport bleu marine et d'un pantalon de survêtement blanc, Peng Shuai apparaît sur des photos des Fila Kids Junior Tennis Challenger Finals, publiées sur le compte officiel Weibo du China Open. À la suite d'un tollé mondial, notamment de la part de vedettes du tennis et des Nations Unies, les médias d'État chinois ont publié une série de séquences censées montrer que tout va bien pour la sportive. Une vidéo de l'événement, postée sur Twitter par Hu Xijin, influent rédacteur en chef du Global Times, montre Peng debout au milieu d'un groupe d'invités dont les noms sont annoncés au public qui applaudit.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion